07
jun
18h00
à
19h30
Conférence
Auditoire Jequier Doge, CHUV, Rue du Bugnon 46, niveau 08 - 1011 Lausanne

Conférence autour des soins transculturels des mineurs non accompagnés

Publié par Rodriguez Celine le 07.06.2022
Les enjeux des relations entre parents et enfants à l'adolescence : une perspective anthropologique

Les modalités mises à la disposition des adolescents pour qu'ils accèdent à l'autonomie sont fonction de la façon dont on envisage ce que recouvre la notion d'identité personnelle : plutôt en référence au corps propre, comme chez nous, ou plutôt en termes relationnels - être fils ou fille de, conjoint de, parent de, etc.-, comme dans d'autres sociétés étudiées par les ethnologues. Mais de cette façon d'envisager ce qu'est l'identité personnelle découle aussi le rôle dévolu aux parents dans le processus d'autonomisation de leurs enfants. La perspective culturelle comparative proposée par Marika Moisseeff permet de suggérer qu'il est utile de distinguer la fonction nourricière que les parents ont à assumer jusqu'à la puberté de leurs enfants, de la fonction filiative qu'ils devraient assumer ultérieurement afin que leurs enfants accèdent à un statut d'adulte. Ce passage d'une fonction nourricière à une fonction filiative au sens propre requiert parfois la médiation d'intervenants extérieurs à la sphère familiale, dans les sociétés occidentales contemporaines comme dans d'autres contextes culturels.

 

Dre Marika Moisseeff, psychiatre et ethnologue, est directrice de recherche au CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale de l'Institut des civilisations du Collège de France. Ses recherches portent sur les processus de constitution des identités, personnelles et collectives, et l’articulation des problématiques de genre avec les représentations de l’altérité culturelle. Elles se fondent notamment sur un travail de terrain ethnographique au long cours dans une communauté aborigène australienne qui l’a conduit à développer une approche culturelle comparative pour cerner ce qui sous-tend l'évolution des pratiques et des représentations en Occident. Elle coorganise avec Michel Houseman l'Atelier Nouvelles formes de médiation relationnelle. Elle a publié trois livres, Un long chemin semé d'objets cultuels : le cycle initiatique aranda (EHESS, Coll. Cahiers de l'Homme, 1995), An Aboriginal Village in South Australia (Aboriginal Studies Press, 1999), et Si loin, si proche. Quand le mort saisit encore le vif (Fage, 2021), ainsi que de nombreux articles.

Website: http://las.ehess.fr/index.php?1755 

 Dernière mise à jour le 13/05/2022 à 10:10