Ostéoporose

L’ostéoporose se caractérise par une dégradation de la qualité et de la quantité de l’os qui augmente de façon marquée le risque d’avoir des fractures. C’est une maladie très fréquente qui peut avoir de nombreuses conséquences pour la vie quotidienne. Les fractures en lien avec l’ostéoporose touchent 50% des femmes et 20% des hommes de plus de 50 ans en Suisse.

Calculez votre risque de fracture!

Ces fractures sont responsables de plus de 8% des causes de décès chez les femmes et hommes de plus de 50 ans. Elles ont également des conséquences pour la vie au jour le jour: douleurs, dépendances pour les activités courantes, entrées en EMS prématurées. Cependant l’ostéoporose peut être prévenue, dépistée et traitée.

Quelles en sont les causes?

La ménopause est la cause principale de l’ostéoporose chez la femme. Cela est dû au fait que le taux d'œstrogènes, qui contribuent à la santé des os, chute lors de cette période de la vie d’une femme. Une anamnèse familiale positive (fracture chez les parents, frères et sœurs, etc.) ainsi que le sous-poids jouent un rôle important. Le tabagisme, l’excès d’alcool ou une mauvaise hygiène de vie contribuent aussi au développement de cette maladie. Des médicaments peuvent aussi accélérer l’apparition de l’ostéoporose, comme la cortisone ou certains traitements utilisés lors de cancer du sein. Un certain nombre de maladies causent de l’ostéoporose: le diabète, la polyarthrite rhumatoïde, l’hyperthyroïdie, etc.

Les symptômes

Longtemps silencieuse, l’ostéoporose peut provoquer des fractures: de la hanche, du poignet, des vertèbres ou de l’épaule. Ces fractures dites «de fragilité» surviennent lors de traumatismes minimes (chute de sa simple hauteur) ou même parfois en l’absence du moindre traumatisme (fracture spontanée).

Les traitements

Une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, activité physique, absence de tabagisme et consommation d’alcool modérée, c’est à dire au maximum 2 verres de vin par jour) permettent de retarder l’apparition de l’ostéoporose.

Lorsque cela ne se révèle pas suffisant, des médicaments qui viennent renforcer la quantité et la qualité des os sont alors prescrits. Ils peuvent être pris soit en comprimé, soit en injection sous la peau, soit en injection dans les veines. On ne guérit pas de l’ostéoporose, mais ces médicaments permettent de diminuer le risque de fracture des os. Ils se prennent sous forme de cures de 3 à 5 ans. Il est utile de faire des pauses entre les cures afin de réévaluer régulièrement la nécessité de les poursuivre.

Filière de la fracture ostéoporotique

 Dernière mise à jour le 25/02/2020 à 11:24