Contexte éthique : Déclaration de Taipei

L’Association Médicale Mondiale (AMM) a publié, en octobre 2016, les considérations éthiques applicables aux bases de données de santé et aux biobanques de recherche (Déclaration de Taipei). Cette Déclaration énonce les principes éthiques concernant la collecte, le stockage et l’utilisation de données et de matériel biologique des patients, au-delà des soins.

La Déclaration de Taipei est complémentaire à la Déclaration d’Helsinki qui énonce les principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains y compris l’importance de protéger la dignité, l’autonomie, la vie privée et la confidentialité des sujets de recherche, ainsi que d’obtenir leur consentement éclairé pour l’utilisation de données et de matériels biologiques humains identifiables.

Déclaration de l’AMM sur les considérations éthiques concernant les bases de données de santé et les biobanques (Déclaration de Taipei)

Déclaration d’Helsinki de l’AMM – Principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains

Résumé des exigences éthiques définies dans la Déclaration de Taipei  

  • La recherche sur les données/échantillons doit contribuer au bénéfice de la société, en particulier aux objectifs de santé publique
  • Les médecins/chercheurs sont responsables de la protection des informations fournies par les patients
  • Le droit à l’autonomie habilite les individus à exercer un contrôle sur l’utilisation de leurs données personnelles et de leur matériel biologique
  • La confidentialité et le respect de la vie privée sont primordiaux afin de préserver la confiance des patients et participants à la recherche qui partagent leurs données personnelles sensibles
  • Une information complète, adéquate et transparente est nécessaire pour pouvoir collecter, stocker et utiliser des données et du matériel biologique.
 Dernière mise à jour le 07/11/2018 à 08:38