02
oct.
18h00
au
04
oct.
18h00
Inauguration
Site des anciens abattoirs de Malley. L’exposition-parcours débute au passage sous-voie de la halte CFF Prilly-Malley.

Inauguration de l'exposition à ciel ouvert "Malley en quartiers"

Publié par Brizzi Alba le 02.10.2020
Une exposition à ciel ouvert intitulée "Malley en quartiers" sera inaugurée les 2, 3 et 4 octobre 2020 dans le quartier de Malley, là où se dressaient les anciens abattoirs de la Ville de Lausanne.

Les anciens abattoirs de Lausanne, entre alimentation, industrialisation et santé publique

À cette occasion, un riche programme de manifestations culturelles est proposé. Avec pour objectif de rappeler, le temps d’un parcours, le destin de ce haut-lieu de l’industrie carnée helvétique, aujourd’hui démoli, ce projet invite à réfléchir sur notre rapport à l’animal, à notre consommation de viande, ainsi qu’aux liens entre urbanisme industriel et santé publique.

Lauréat du concours 2018 « Patrimoine pour tous » de l’Office fédéral de la culture, Malley en quartiers retrace l’histoire et les activités des anciens abattoirs lausannois, de leur construction en 1945 à leur abandon en 2002. Fruit d’un travail de recherche mené à l'Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL par Salvatore Bevilacqua, anthropologue de l’alimentation et du patrimoine, Léa Marie D’Avigneau, historienne de l’architecture et Alexia Cochand, historienne des sciences et techniques, l’exposition-parcours sera visible jusqu’en février 2021.

En 1945, un nouvel abattoir public, vaste et moderne, est inauguré dans le quartier de Malley, aux portes de Lausanne. Comment fonctionnait-il et y travaillait-on ? Fallait-il « passer à l’abattoir » pour apprendre le métier de boucher ? Que signifiait habiter à proximité de cet abattoir ? Comment mise à mort et protection des animaux y coexistaient ? Mais aussi, quels enjeux sociaux, sanitaires ou architecturaux le modèle de l’abattoir industriel soulève-t-il aujourd’hui ? Ce sont-là quelques grandes questions animant Malley en quartiers, optant pour une approche participative en impliquant et donnant la parole aux personnes qui y ont travaillé ou qui en détiennent la mémoire.

Comprendre la « vie » d’un abattoir public, comme celui de Lausanne-Malley, implique de le replacer dans son contexte historique, social et scientifique. Cette démarche, adoptée par l’équipe de Malley en quartiers, permet de saisir ce type d’abattoir industriel comme un système en soi, reflet des modèles de production centralisés, mécanisés et taylorisés de l’époque, où les valeurs d’abondance et de démocratisation des aliments carnés dominent. Si le sort des animaux immolés dans cette « usine à viande » peut scandaliser aujourd’hui, la question se posait autrement en Occident après la seconde Guerre Mondiale, où la viande, érigée en « religion alimentaire », incarnait puissance, plaisir et promesse de prospérité.

Le quartier de Malley est aujourd’hui au cœur d’un vaste projet immobilier. Cette transition est l’occasion de revisiter les lieux de ces anciens abattoirs comme patrimoine culturel collectif et espace de découverte d’un univers professionnel et social particulier qui a laissé des traces dans cette partie de l’agglomération lausannoise. Outre une exploration du passé, Malley en quartiers offre une réflexion sur l’évolution des modèles de production et de consommation de la viande, aliment « sensible » dans nos sociétés post-industrielles dont le régime alimentaire est remis en question par des sujets comme le respect de la vie animale, la préservation des ressources naturelles ou les risques sanitaires liés à la consommation de viande.

 Dernière mise à jour le 18/09/2020 à 08:10