Lymphomes cutanés

Les lymphomes cutanés sont des maladies causées par des lymphocytes B ou T ayant mutés et qui se sont multipliés de façon incontrôlée au niveau de la peau. Les avancées de la recherche permettent aujourd’hui aux médecins de proposer toute une gamme d’options thérapeutiques souvent efficaces.

"Lymphomes cutanés primitifs à cellules T" est un terme général qui s’applique à plusieurs types des lymphomes cutanés dérivant des cellules T tumoraux présents au niveau de la peau. Les lymphomes cutanés primitifs à cellules T sont une maladie rare, avec environ 80 nouveaux cas signalés actuellement en Suisse chaque année. Plus fréquent chez les hommes que chez les femmes, les lymphomes cutanés primitifs à cellules T apparaîssent plus souvent chez les patients âgés de plus de 50 ans. Certains lymphomes cutanés primitifs, tels que le mycosis fongoïde, peuvent s’étendre au sang. C’est systématiquement le cas pour le syndrome de Sézary.

Les lymphomes cutanés primitifs à cellules B sont des lymphomes non hodgkiniens qui prennent naissance à partir de lymphocytes B tumoraux présents au niveau de la peau. Ce type de lymphome peut présenter des difficultés pour le diagnostic. En effet, la peau peut être une localisation secondaire d’un lymphome non hodgkinien ayant débuté au niveau d’un autre organe (un ganglion lymphatique notamment). De fait, il est difficile de faire la distinction entre un lymphome cutané primitif à cellules B et un lymphome systémique à cellules B en se basant uniquement sur la biopsie.

Nos experts internationaux, en collaboration avec l'Institut universitaire de pathologie et le Département d'oncologie du CHUV, sont spécialisés sur le diagnostic, le traitement et le suivi des tous les lymphomes primitifs cutanées, les maladies lymphoprolifératives cutanées et les pathologies bénignes cutanées avec symptômes parfois trompeurs et souvent similaires à ceux des lymphomes primitifs cutanées.

Les lymphomes cutanés primitifs à cellules T :

  • Le mycosis fongoïde (MF)
  • Le syndrome de Sézary (SS)
  • Le lymphome T cutané à grandes cellules anaplasiques
  • Le lymphome sous-cutané à type de panniculite

Ainsi que tous les autres types des lymphomes rares cutanés primitifs à cellules T.

Les maladies lymphoprolifératives :

  • La papulose lymphomatoïde (PL)
  • Le parapsoriasis

Ainsi que plusieurs d’autres pathologies bénignes avec symptômes similaires à ceux des lymphomes primitifs cutanées.

Les lymphomes cutanés primitifs à cellules B:

  • Le lymphome cutané à cellules B de la zone marginale (LCPB-ZM)
  • Le lymphome cutané primaire des centres folliculaires (LCPB-CF)
  • Le lymphome cutané primaire diffus à grandes cellules de type jambe (LCPB-TJ)

Responsable

Prof. Emmanuella Guenova

Contacts

Nous recevons les patients sur demande des médecins traitants et des dermatologues traitants.
Les demandes sont faites par courrier ou par fax au répondant de la consultation.
Fax +41 21 314 0392
 Dernière mise à jour le 21/01/2021 à 15:34