Oncologie pédiatrique

Ce que nous faisons

Notre unité accueille tous les patients de 0 à 18 ans qui présentent une maladie oncologique suspectée ou avérée pour des investigations, des traitements et des suivis à long terme. Les maladies traitées et suivies dans notre unité sont variées et nécessitent des traitements divers, adaptés à la situation de chaque patient.

Maladies traitées les plus fréquentes

L’Unité prend en charge les maladies suivantes (liste non exhaustive) :

  • Leucémies
    Maladie cancéreuse touchant les cellules de la moelle osseuse qui produisent une quantité anormalement élevée de globules blancs.
  • Lymphomes
    Cancer du système lymphatique provoquant une prolifération anarchique de cellules lymphoïdes.
  • Tumeurs du système nerveux central
    Tumeurs du cerveau, du cervelet ou de la moelle épinière.
  • Neuroblastomes
    Tumeurs du système nerveux autonome sympathique.
  • Rétinoblastome
    Tumeur de l’œil qui prend naissance dans les cellules de la rétine
  • Néphro et hépatoblastome
    Tumeurs se développant à partir du rein ou du foie.
     
  • Sarcomes
    Tumeurs des tissus conjonctifs pouvant toucher les os ou les tissus mous (muscles, tissus adipeux), de localisation variable

En savoir plus

  • Tumeurs germinales
    Tumeurs dont l’origine se retrouve souvent dans les ovaires et les testicules, parfois le cerveau.

Examens les plus fréquents

Pour poser un diagnostic et suivre l’évolution de la maladie, nous effectuons divers examens. Les plus fréquents sont :

  • Radiographie
    La radiographie permet de « photographier » des zones du corps grâce aux rayons X. Cet examen rapide et totalement indolore utilise de faibles doses de radiations. L’enfant doit cependant rester immobile durant l’examen.

En savoir plus

  • Scanner (CT-Scan)
    Muni d’un tube à rayons X, cet appareil permet d’obtenir une image sous forme de coupes de la partie du corps à examiner. L’appareil tourne lentement autour de l’enfant. Même s’il est volumineux et impressionnant, et la table d’examen étroite et inconfortable, le scanner est indolore. Il dure en général 15-20 minutes. Votre enfant doit rester immobile tout au long de la procédure.

En savoir plus

  • Imagerie par ultrason (ultrasonographie)
    L’imagerie par ultrason est une méthode qui permet d’obtenir des images du corps humain par l’usage d’ondes sonores de haute fréquence. Les images obtenues sont démontrées en temps réel. Ce procédé n’implique aucune irradiation.

En savoir plus

  • IRM
    L’IRM est une combinaison d’ondes magnétiques et radio. Cet examen permet d’obtenir des images de l’anatomie, de la fonction des organes. Les images peuvent être reconstituées en 3D. La machine à IRM se présente comme un petit tunnel. Pour cet examen, votre enfant est installé sur le dos sur une couchette qui sera glissée dans l’appareil. L’appareil étant très bruyant, votre enfant aura à disposition des boules quies voire des écouteurs sur les oreilles, avec de la musique. Il est possible d’amener un CD que votre enfant apprécie particulièrement et de demander aux techniciens de lui diffuser ce CD pendant l’examen. L’IRM n’est pas douloureuse, mais peut être assez pénible à cause du bruit. Il dure 45-60 minutes. Un des parents peut accompagner l’enfant dans certaines situations : renseignez-vous auprès des techniciens en arrivant pour l’examen. Chez un petit enfant ou un enfant qui n’arriverait pas à rester tranquille, l’examen sera effectué sous anesthésie générale. Celle-ci est en général nécessaire avant 8-10 ans.

En savoir plus

  • PET/CT-SCAN
    Le PET/CT Scan (PET=tomographie par émission de positrons en français) permet d’obtenir deux examens simultanément : l’examen PET étudie l’activité biologique des organes, tandis que l’examen CT étudie l’anatomie et la morphologie des organes. L’objectif de cet examen est de détecter des activités métaboliques anormales. L’examen dure entre 2 et 3 heures. Du glucose radioactif en faible quantité est injecté dans une veine (via un cathéter). La dose de radiations est maintenue très faible et ne présente aucun danger pour l’enfant. Le produit injecté circule ensuite dans le corps par l’intermédiaire du sang. Il faut attendre ensuite une heure pour que le produit se fixe dans les organes et les tissus pour mettre en évidence l’activité biologique. L’examen à proprement parler a ensuite lieu dans un scanner pour réaliser les images durant environ 10-20 minutes.

En savoir plus

Traitements les plus fréquents

Une fois le diagnostic posé, plusieurs traitements peuvent être envisagés par l’équipe médicale. Voici les traitements que nous effectuons le plus fréquemment :

  • Chimiothérapies

    Il s’agit de la combinaison de plusieurs traitements médicamenteux administrés par voie orale ou intraveineuse, voire intrathécale (par l’intermédiaire d’une ponction lombaire) et qui a comme but d’agir contre les cellules cancéreuses. Il s’agit de traitements qui, quel que soit leurs modes d’administration, pénètrent dans la circulation sanguine pour atteindre et détruire les cellules cancéreuses là où elles se trouvent, c’est-à-dire aussi à distance de la tumeur. Les chimiothérapies sont souvent utilisées en association avec d’autres modalités thérapeutiques telles que la chirurgie ou la radiothérapie.

    La fréquence, les intervalles, les doses et la durée d’administration des médicaments sont déterminés dans le cadre du plan de traitement en fonction de leur efficacité et de leur tolérance. Selon le type de chimiothérapie, divers effets secondaires peuvent survenir. Cela est dû au fait que la chimiothérapie affecte aussi les cellules saines. La survenue des effets secondaires est très variable en fonction des personnes.

    Certains de ces traitements sont administrés lors d’une hospitalisation de quelques jours, d’autres en ambulatoire. Votre enfant sera également vu régulièrement en contrôle en policlinique pour évaluer l’efficacité et la tolérance des différents traitements.

  • Chirurgie
    Elle consiste à enlever par opération la tumeur avec une marge de tissu adéquate autour d’elle. Elle peut être le seul traitement réalisé ou être associée à une radiothérapie ou une chimiothérapie. En concertation avec notre unité, l’opération est réalisée par un chirurgien du Service de chirurgie pédiatrique de l’enfant et de l’adolescent.

En savoir plus

  • Radiothérapie
    La radiothérapie est un traitement qui consiste à exposer les cellules cancéreuses d'une tumeur à des rayons en vue de les détruire. Cette thérapie est souvent utilisée en complément à la chimiothérapie et à la chirurgie. Les rayons en eux-mêmes ne sont pas douloureux, mais ils peuvent provoquer des effets secondaires, parfois plusieurs semaines après la radiothérapie.
    La radiothérapie peut être réalisée en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation, car les séances sont de courte durée et les effets secondaires moindres que lors d’une chimiothérapie.

En savoir plus

Informations, aides et soutien

 Dernière mise à jour le 08/05/2019 à 09:52