COVI-Preg choisi par la European Medicines Agency

Publié par Mean Elise le 23.07.2020
L’European Medicines Agency soutient la recherche sur la sécurité des traitements utilisés pour soigner le COVID-19 chez la femme enceinte en attribuant un financement de 500'000 euros au consortium européen CONSIGN, impliquant des chercheurs du CHUV

Quel est l’impact des médicaments administrés aux femmes enceintes en cas d’infection au COVID-19 sur leur grossesse ? C’est la question que se sont posés des chercheurs des Services d’obstétrique et de pharmacie du CHUV.

Grâce au registre COVI-Preg qu’ils ont créé au mois de mars 2020, la Pre Alice Panchaud, pharmacienne au CHUV et Professeure de pharmacie à l’Université de Bern et le Pr David Baud, chef du Service d’obstétrique au CHUV ont constitué une cohorte prospective regroupant plus de 1'200 femmes, dans toute l’Europe, qui ont été infectées par le COVID-19 pendant leur grossesse.

Cette importante cohorte permet d’analyser actuellement l'impact du virus du SRAS-CoV-2 sur la grossesse et en particulier l’impact de ce virus au cours du premier et du deuxième trimestre de la grossesse, sur la mère et son bébé.

Récemment, un financement de l’ European Medicines Agency (EMA) à hauteur de 500'000 euros a été attribué au consortium européen CONSIGN afin de permettre l’évaluation de la sécurité des médicaments administrés pour traiter le COVID-19 chez les femmes enceintes. Une partie de ce financement a été attribué aux chercheurs suisses de COVI-PREG. En plus du suivi des médicaments, la cohorte COVI-Preg permettra d’évaluer la sécurité du futur vaccin dans cette population vulnérable.

 Dernière mise à jour le 16/09/2020 à 16:10