Projets de recherche

Recherches en cours

L’observation conjointe lors d’un soin en néonatologie : Etude JOIN

L’observation conjointe est une intervention, faisant partie des soins de soutien au développement en néonatologie, effectuée avec les nouveau-nés grands prématurés et leur mère. Elle se déroule en deux parties : dans un premier temps la mère réalise un soin filmé avec son bébé en néonatologie puis, dans un deuxième temps, elle est invitée par un binôme multidisciplinaire à visionner certaines séquences lors d’un débriefing. L’étude randomisée contrôlée JOIN (ClinicalTrials.gov: NCT02736136) suit les dyades mère-enfant jusqu’à 6 mois. L’objectif premier du projet JOIN est de tester l’efficacité de l’observation conjointe sur le sentiment d’efficacité maternelle à 6 mois âge corrigé. Dans un deuxième temps, il s’intéresse à évaluer l’impact à court et moyen terme de cette intervention précoce sur le sentiment d’efficacité maternelle, le bien-être maternel, le lien mère-enfant, le tempérament de l’enfant et la sensibilité maternelle.

Investigatrice principale : Antje Horsch

Financement : Service de Néonatologie, CHUV

Le bien-être des femmes et de leurs partenaires pendant la période périnatale : Lausanne Perinatal Wellbeing Cohort

Cette étude longitudinale est actuellement menée à la maternité du CHUV, et s’intéresse aux bien-être des parents et à leur vécu de la grossesse, de l’accouchement et des premiers mois suivant l’arrivée de leur(s) enfant(s). L’objectif de ce projet est d’étudier le bien-être des mères et des partenaires durant le dernier trimestre de grossesse et jusqu’à 6 mois après la naissance de leur enfant. Les informations collectées permettront à terme d’améliorer le soutien offert aux femmes et à leur partenaire durant cette période ainsi que de répondre au mieux aux besoins des parents.

Investigatrice principale : Antje Horsch

Améliorer le bien-être des mères après une césarienne en urgence : Etude START

L’étude START (ClinicalTrials.gov: NCT03576586) est financée par le Fond National Suisse. Elle s’intéresse à la santé mentale des mères, de leur bébé et de leur partenaire après un accouchement traumatique. Se basant sur les recherches conduites sur le syndrome de stress posttraumatique, un trouble psychiatrique entraînant de nombreux symptômes tels que des flashbacks traumatiques, l’étude investigue le développement d’une intervention précoce pour prévenir le syndrome de stress posttraumatique postnatal et ses conséquences négatives sur l’attachement parent-enfant, la relation de couple et le développement de l’enfant. Cette intervention consiste en la réalisation d’une activité simple dans les 6 heures qui suivent la césarienne en urgence. Afin de mesurer son efficacité, les familles sont suivies pendant les 6 premiers mois de vie des enfants.

Investigatrice principale : Antje Horsch

Financement : FNS 32003B_172982/1

L’impact psychologique d’une déchirure périnéale sévère : Etude TEAR

L’étude TEAR s’intéresse à l’impact psychologique d’une déchirure périnéale sévère sur les femmes et leur partenaire suite à l’accouchement. Les déchirures périnéales pouvant entraîner des conséquences physiques sur le plan urinaire, ano-rectal et sexuel. Cette recherche essaie par conséquent de comprendre dans quelles mesures ces différentes conséquences peuvent affecter des aspects psychologiques telles que la qualité de vie et les relations avec son partenaire et son enfant. Afin de démontrer ces potentielles conséquences psychologiques, deux groupes sont comparés : les femmes ayant subi une déchirure sévère et leurs partenaires et les femmes n’ayant pas de déchirure périnéale et leurs partenaires. Les résultats devrait permettre de mettre en évidence des différences et des besoins spécifiques liées à la prise en charge.

Investigateurs principaux : Antje Horsch & Chahin Achtari

Financement : Département Gynécologie-Obstétrique, CHUV

Améliorer la santé cardio-métabolique et mentale des femmes avec un diabète gestationnel et de leurs enfants : MySweetHeart trial

MySweetHeart trial est une étude randomisée et contrôlée (ClinicalTrials.gov: NCT02890693) financée par le Fond National Suisse. Elle évalue l’effet d’une intervention lifestyle multidimensionnel, interdisciplinaire et psychosociale dans le but est d’améliorer la santé cardio-métabolique et mentale des femmes avec un diabète gestationnel et de leurs enfants. Les femmes avec un diabète gestationnel, en comparaison avec celles qui n’en ont pas, sont deux fois plus à risque de développer une dépression périnatale ou post-partum. Les liens étroits entre la santé mentale et métabolique, et ceux entre la santé de la mère et celle de son enfant nécessitent une approche interdisciplinaire et transgénérationnelle, non seulement pendant la grossesse mais aussi après. Cette intervention a pour but de suivre ce principe.

Investigatrices principales : Antje Horsch & Jardena Puder

Financement : FNS SNF 32003B_176119/1

Recherches collaboratives en cours

Impact d’un accompagnement de l’allaitement de nouveau-nés prématurés par des mères expérimentées: un essai clinique randomisé en clusters multicentrique (Alaïs)

Investigatrice principale : Sophie Larborie

Co-investigatrice : Antje Horsch

Financement : Ministre de la Santé, France


Music performance anxiety from the challenge and threat perspective: psychophysiological and performance outcomes

Investigateur principale : Patrick Gomez

Project partner: Antje Horsch

Financement: FNS 100019_182251/1

 Dernière mise à jour le 17/12/2018 à 14:07