Les lésions et traumatismes du genou chez les jeunes sportif.ve.s

Le genou : à quoi sert-il ? De quoi est-il composé ?

Le genou est l’une des plus grosses articulations du corps et l’une des plus complexes. 

Il est composé d’une articulation fémoro-tibiale qui se trouve entre le fémur et le tibia et d’une articulation fémoro-patellaire qui se trouve entre le fémur et la rotule (ou patella). Il contient également deux ménisques qui sont des coussinets permettant de stabiliser l’articulation et d’amortir les chocs, lors des sauts par exemple. Plusieurs ligaments puissants participent à la stabilité du genou. Le plus connu d’entre eux est le ligament croisé antérieur, souvent déchiré lors de traumatismes dans le cadre du sport.

  • Le ligament croisé antérieur (LCA) (1)
  • Le ligament croisé postérieur (2)
  • Le ligament collatéral interne (LCI) (3)
  • Le ligament collatéral latéral (4)
  • Les ménisques interne (5) et externe (6) 

    Qu’est-ce qui peut causer des douleurs au genou ?

    En tant que sportif, tes genoux peuvent être mis à rude épreuve selon l’activité physique que tu pratiques, spécialement pendant ta croissance.

    Les douleurs peuvent être provoquées par deux types de lésions:

    1. Les lésions de surcharge du genou 

    Chez les jeunes en pleine croissance, certains déséquilibres musculo-tendineux (inégalité de souplesse entre les différents groupes musculaires) peuvent s’installer et provoquer des douleurs antérieures comme dans les maladies d’Osgood-Schlatter ou de Sinding Larsen. Il existe également lors de la croissance des risques de lésion ostéochondrale (atteinte de l’os et du cartilage articulaire), d’origine multifactorielle, qui, si diagnostiquées suffisamment tôt, peuvent guérir spontanément et sans traitement chirurgical.

    2. Les gonalgies en lien avec un traumatisme

    Par exemple une entorse (torsion), une luxation ou un choc direct.

    Est-ce un problème fréquent chez les jeunes sportif.ve.s?

    Les douleurs aux genoux touchent environ 31% des adolescent.e.s et constituent un motif très fréquent de consultation, surtout chez les jeunes sportif.ve.s . En effet, le genou du jeune est le segment du membre inférieur qui grandit le plus vite à cette période, c’est pourquoi il est à haut risque d’être surchargé ou de se blesser. Les garçons sont plus souvent atteints que les filles et divers facteurs de risques, comme l’obésité et les microtraumatismes répétitifs, peuvent être associés avec l’installation ou la progression de gonalgies.

    Quels sont les signes ?

    Les douleurs de surcharge 

    Douleurs qui apparaissent sans traumatisme, et même souvent sans facteur déclenchant clair pour toi. Les douleurs s’installent généralement de manière progressive, d’abord seulement en fin d’entraînement, puis même dès le début, puis elles s’installent et restent jusqu’au lendemain, etc. Il peut y avoir un gonflement ou une rougeur, mais c’est plutôt rare.

    Les traumatismes du genou 

    Suite à un choc ou une torsion, présence de douleurs accompagnées d’un gros genou (épanchement ou saignement), de difficultés à marcher (boiterie) ou d’une limitation de la mobilité (genou impossible à plier/tendre complètement), voire d’un blocage.

    Que faire si cela m’arrive?

    Il est important d’être attentif.ve aux signes pour réagir rapidement en cas de douleurs aux genoux (gonalgies en terme médical).

    En cas de douleurs de surcharge (sans notion de traumatisme)

    En l’absence d’amélioration après 2-3 semaines, tu dois impérativement prendre rendez-vous chez ton médecin traitant, ton médecin du sport ou dans notre centre.

    En fonction du type de lésion, de l’examen clinique et de tes antécédents, ton médecin te proposera une prise en charge adaptée. Si besoin, il aura recours à un bilan radiologique ou une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM). Parfois un traitement chirurgical sera nécessaire, mais la plupart de ces lésions nécessitent simplement une rééducation avec de la physiothérapie, une adaptation des activités physiques (le plus souvent sans arrêt complet) et un programme de reprise progressive des entraînements. Cela permettra à ton genou de guérir correctement et de maintenir tes performances sportives sur le long terme.

    Contacter le Centre SportAdo

    En cas de traumatisme

    Une consultation dans un centre d’urgence adapté est nécessaire. Le suivi peut être effectué par l’Unité pédiatrique de chirurgie orthopédique et traumatologique du CHUV.

     

     Dernière mise à jour le 25/10/2021 à 11:08