Historique

Site de La Rosière

L'établissement La Rosière a été construit en 1897 pour offrir des cures thermales. Après avoir été agrandi en 1905, il ferme ses portes en 1918 à la fin de la Première guerre mondiale.

Il est racheté par l'Etat de Vaud en 1919 pour être transformé en maison de santé destinée à accueillir les patients psychiatriques. Il subit alors de nombreuses transformations durant 50 ans.

En 1968, la maison de santé devient un hôpital psycho-gériatrique lors de la réorganisation du système sanitaire vaudois. Ses structures médicales et paramédicales sont développées.

En 1998, l'hôpital est scindé en deux parties, pour répondre aux exigences de la nouvelle Loi sur l'assurance-maladie (LAMal). Il comprend:

  • une unité d'hospitalisation psycho-gériatrique de 20 lits, dépendante du Secteur psychiatrique Ouest alors séparé du CHUV
  • un établissement médico-social à vocation psycho-gériatrique de 48 lits, rattaché au CHUV. En 2007, il compte 62 lits.

La Rosière-Soerensen

En janvier 2012, La Rosière fusionne avec l'EMS Soerensen, établissement de 26 lits également situé sur la commune de Gimel. Ensemble, ils forment l'EMS La Rosière-Soerensen.

En novembre 2014, l'unité d'hospitalisation psycho-gériatrique déménage dans l'Hôpital de Prangins. Des travaux de rénovation sont effectués sur les deux sites et 12 nouveaux lits sont ouverts à la fin 2015.

L'EMS La Rosière-Soerensen dispose actuellement d'une capacité d'accueil de 100 résident-e-s. Ils sont répartis entre les sites de La Rosière et Soerensen.

Nous trouver

 Dernière mise à jour le 02/07/2020 à 19:14