Styliani Mantziari nommée responsable de la chirurgie bariatrique

Publié par Espie Laure le 26.10.2022
La PD Dre Styliani Mantziari est la nouvelle responsable de chirurgie bariatrique du CHUV. Elle prendra ses fonctions à partir du 1er novembre 2022 et codirigera le Centre médico-chirurgical de l’obésité de l’hôpital.

La Dre Mantziari rejoint le CHUV en 2010. Elle se spécialise ensuite en chirurgie oeso-gastrique à l’Hôpital Universitaire de Lille, l’un des centres d’excellence mondialement reconnu pour cette discipline, et se perfectionne au Service de chirurgie viscérale du CHUV. Passionnée par les grands défis de ce domaine, tels que l’essor des techniques mini-invasives et l’évolution constante des traitements multidisciplinaires, la Dre Mantziari encourage le rapprochement entre les chirurgies bariatrique et oeso-gastrique.

Une approche multidisciplinaire

Active au sein de la Société Suisse de Chirurgie Bariatrique (SMOB), elle associe son intérêt pour la chirurgie bariatrique à son expertise chirurgicale, clinique et académique dans le domaine de la chirurgie oeso-gastrique oncologique et fonctionnelle, permettant de penser la prise en charge de manière globale pour les patientes et patients souffrant d’obésité. Elle prendra ainsi la codirection du centre médico-chirurgical de l’obésité du CHUV avec la Dre Lucie Favre, endocrinologue spécialiste de cette pathologie au Service d'endocrinologie, diabétologie et métabolisme.

Stella Mantziari est convaincue qu’une approche multidisciplinaire est une véritable plus-value pour le futur : « la prise en charge de l’obésité a longtemps été morcelée et l’est encore dans beaucoup d’endroits. Au CHUV, une prise en charge multidisciplinaire est actuellement établie et on ne pourrait imaginer revenir en arrière. De cette collaboration découle un véritable gain pour la prise en charge et la qualité de vie des patientes et patients suivis chez nous. »

Représentation féminine

Pour la première fois de son histoire, le Département de chirurgie comptera deux femmes qui occuperont simultanément des postes à ce niveau de responsabilité. Si la Dre Mantziari regrette le manque de représentation féminine dans les générations précédentes, elle se réjouit du soutien reçu lors de sa nomination : « il y a encore des obstacles à surmonter, particulièrement dans la perception qu’ont certains collègues et patients d’une femme chirurgienne. Il est aussi toujours difficile de trouver le bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle, mais c’est possible et j’espère pouvoir inspirer de futures chirurgiennes à s’engager à de hauts niveaux de responsabilité. »

Le Service de chirurgie viscérale félicite la Dre Mantziari pour cette nomination et lui souhaite beaucoup de succès dans ses futures fonctions.

 Dernière mise à jour le 25/11/2022 à 08:10