Vaccination COVID-19 et PMA

Pour les femmes qui envisagent de démarrer un traitement de procréation médicalement assistée, nous recommandons, dans la mesure du possible, de se faire vacciner avant de recevoir une insémination ou un transfert d’embryon.

Concrètement, nous conseillons d’attendre 2 semaines après la seconde injection du vaccin avant de programmer un traitement en vue d'une insémination ou d'un transfert d’embryon.

En cas de grossesse, la Commission fédérale pour les vaccinations, l’OFSP et la Société suisse de Gynécologie et d'Obstétrique recommandent la vaccination de toutes les femmes enceintes à partir de la 12e semaine de grossesse ou qui allaitent. 

Une consultation et une ordonnance par le médecin ne sont plus nécessaires. Idéalement, la vaccination se fait pendant le 2e ou 3e trimestre, le 1er trimestre étant la période la plus sensible pour le développement des organes chez l’embryon. Cependant, une vaccination au 1er trimestre est possible, comme cela se fait dans d’autres pays.

En savoir plus: Suivi de grossesse et COVID-19 à la Maternité du CHUV

Recommandations de la Société Suisse de gynécologie et d'obstétrique

Le vaccin contre le COVID-19 affecte-t-il la fertilité ?

Il n'existe aucune preuve scientifique que la vaccination COVID-19 a une influence sur la fertilité chez les hommes ou les femmes.

Il y a des similarités entre les ARNm transportant le plan de construction de la protéine Spike du coronavirus et celui d’une protéine nécessaire à la formation du placenta (syncytine 1). De ce fait, certains groups de la population ont spéculé sur la possibilité que la réponse immunitaire à la protéine Spike puisse aussi affecter la syncytine 1 et, partant, la fertilité. Sur la base des connaissances actuelles, la similarité du plan de construction n’a toutefois aucune conséquence, car elle se limite à un segment court de la séquence ARNm.

Pendant la pandémie actuelle de SARS-CoV-2, aucun effet indésirable sur la fertilité n’a d’ailleurs été signalé chez des femmes ayant contracté le COVID-19. Des études observationnelles ont montré que la vaccination contre COVID-19 n'a aucun effet sur la qualité du sperme, la maturation folliculaire et l'implantation embryonnaire

(Source OFSP)

 Dernière mise à jour le 14/10/2021 à 14:44