Etude HEMO-STIM

Etude HEMO-STIM - Profil thrombotique des protocoles de stimulation ovarienne en assistance médicale à la procréation

Vous vous apprêtez à démarrer un traitement de fécondation in vitro (FIV) et vous souhaitez participer à la recherche?

Nous vous proposons de participer à l'étude HEMO-STIM décrite ci-après. 

En cas d'intérêt, parlez-en à notre équipe qui se fera un plaisir d'en discuter avec vous.

Contexte

L'infertilité touche plus de 10% des couples. Aussi, près de 10'000 FIV sont réalisées chaque année en Suisse. Les traitements hormonaux utilisés sont efficaces et permettent une stimulation des ovaires et le recueil des ovocytes. 

Certains de ces protocoles de traitements hormonaux augmentent peut-être plus que d'autres le risque de développer un caillot de sang dans une veine des jambes, ce qu'on appelle "thrombose veineuse". Si, hormis chez certains cas particuliers, le bénéfice de ces stimulation ovariennes dépasse largement le possible risque de thrombose, celui-ci reste encore peu connu.

Objectif de l'étude

Nous souhaitons évaluer comment les médicaments hormonaux utilités lors des différents protocoles de stimulation ovarienne au cours de la fécondation in vitro influencent la coagulation et rendent en quelque sorte le sang plus "épais".

Nous vous proposons de réaliser des analyses de coagulation dans le sang avant le début du traitement de stimulation et au cours de la stimulation. 

Sélection des participantes

L'étude d'observation est réalisée auprès de 100 patientes du CHUV et des HUG, entre 2017 et 2018. 

La participation est ouverte à toutes les femmes âgées de 18 à 42 ans révolus qui débutent un protocole de fécondation in vitro. 

La participation est volontaire. 

Déroulement de l'étude

La durée de l'étude correspond à la durée d'un cycle de fécondation in vitro, soit environ 4 semaines.

Les consultations prévues sont au nombre de 2, les prise de sang au nombre de 3 (les mêmes que pendant votre suivi pour votre traitement de FIV). 

Les analyses de sang de l'étude sont spécifiques à la coagulation et aux hormones de l'axe reproductif. Nous mesurons, par exemple, comment le sang forme un caillot et la solidité de ce dernier.

Avantages pour les participantes

Votre participation à l'étude ne vous apportera aucun bénéfice direct. 

Par la suite, les résultats du projet pourraient se révéler importants pour les femme souffrant d'infertilité et ayant recours à la FIV.

Risques et désagréments éventuels

En participant au projet, vous serez exposée au risque mineur de la prise de sang. 

Dans la mesure du possible, les prises de sang sont réalisées en même temps que celles de la stimulation pour votre traitement de FIV.

Encadrement de l'étude

Nous ne testons aucun nouveau médicament, ni aucune nouvelle technologie de procréation médicalement assistée. 

Nous effectuons ce projet de recherche dans le respect des prescriptions de la législation suisse dans le domaine. 

La commission cantonale d'éthique compétente a contrôlé et autorisé le projet.

Confidentialité des données

Pour les besoins de l'étude, vos données personnelles et médicales sont enregistrées. 

Seul un nombre limité de personne peut consulter vos données sous une forme non-codée, dans l'unique but d'accomplir des tâches nécessaires pour le bon déroulement du projet. 

Vos données personnelles sont recueillies sous forme cryptée, puis sont examinées de façon anonyme.

Votre nom n'est publié en aucune façon dans les rapports ou  les publications issues de cette étude.

Votre participation aux coûts

Tous les examens effectués dans le cadre de l'étude sont effectués gratuitement. 

Ni vous, ni votre assurance maladie, n'avez à payer de frais supplémentaires liés à votre participation à cette étude.

Financement de l'étude

Un financement a été obtenu auprès du Fonds national suisse (FNS).

Contact

Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique
Maternité du CHUV
Av. Pierre-Decker 2
1011 Lausanne
Tél. +41 21 314 32 76
Fax +41 21 314 32 74
 Dernière mise à jour le 17/08/2018 à 10:46