Emilie Snakkers

Psychologue-psychothérapeute en Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique

Département femme-mère-enfant

Emilie Snakkers a obtenu son master en psychologie et anthropologie clinique à l’Université de Lausanne en2010.

Après avoir effectué un premier stage en médecine carcérale à Lausanne, elle s’oriente vers la pédopsychiatrie en intégrant notamment un centre de crise au sein du Service universitaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, en 2013.

Quatre ans  années plus tard, elle rejoint le Service de psychiatrie de liaison et se dédie aux patients en soins palliatifs, ainsi qu’en orthopédie avec des patients souffrant de douleurs chroniques invalidantes, en tant que psychologue assistante.

 En 2017, elle obtient son titre de psychothérapeute.

En Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique

En 2018, Emilie Snakkers intègre l’équipe du « counselling » du Dr Nicolas Vulliemoz en tant que psychologue-psychothérapeute.

Désireuse d’approfondir ses questionnements autour du couple et de la féminité, de la maternité et de la parentalité au sens large, elle souhaite soutenir les couples qui font appel à la médecine pour les aider à concevoir un enfant.

Parallèlement à son activité en Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique, elle conserve son poste en soins palliatifs jusqu’à fin 2018. A temps partiel, elle s’occupe également de patients atteints de mucovicidose, au sein du Service de pneumologie.

En savoir plus sur le "counselling"

 Dernière mise à jour le 17/07/2018 à 10:36