Abdomen douloureux

ABDOMEN DOULOUREUX D'ORIGINE INCONNUE [ADI-S]

Définition

Douleurs abdominales chroniques constantes ou intermittentes en crise, inexpliquées après des examens de première intention tels que:

  • Labo: FSC, CRP/VS, ASAT, ALAT, PAL, GGT, glycémie, lipase, créatinine, électrolytes, sédiment urinaire. Culture de selles pour parasites.
  • Imagerie: US abdominal complet, CT scan abdominal.
  • Bilan endoscopique: OGD avec biopsies D2, iléo-coloscopie.
  • Examen gynécologique et dépistage d’infection sexuellement transmissible

Prise en charge

Toujours revenir sur l’anamnèse et le status. Répéter et réévaluer.

Suspecter une pathologie organique sous-jacente si:

Anamnèse : Présentation à répétition aux urgences avec les mêmes symptômes, baisse de l’état général (perte pondérale, inappétence, fièvre), symptômes discrépants par rapport aux signes cliniques, immunodéficience, abus OH, toxicomanie, médicaments (ex corticostéroïdes, AINS), anamnèse familiale, chirurgies abdominales multiples.

Status: Signes extradigestifs, p. ex. ictère, lésions cutanées, synovite, signes neurologiques.
Labo : syndrome inflammatoire, anémie.

Population spéciale – diagnostics à ne pas manquer:

  • Femmes: infection pelvienne, endométriose, torsion d’ovaire, grossesse extra-utérine.
  • Patients âgés: ischémie mésentérique, appendicite, obstruction intestinale/hernie incarcérée, anévrisme aortique.
  • HIV (selon CD4+): infection CMV (gastrite, colite, ulcération, perforation), herpès, lymphome, cholangiopathie.

Diagnostic différentiel de pathologies viscérales sous-jacentes à considérer (liste non exhaustive):

  • Inflammation: éosinophilie tractus digestif, fibrose rétropéritonéale.
  • Infection: pelvipathie, tuberculose péritonéale, HIV.
  • Immunologique: fièvre méditerranéenne familiale, Behçet, lupus.
  • Métabolique/toxique: diabète, insuffisance surrénalienne, porphyrie, intoxication au plomb, cocaïne (ischémie secondaire), sevrage des opiacés.
  • Mécanique: hernie, adhésion, volvulus.
  • Malabsorption: intolérance au lactose, pullulation bactérienne, pancréatite chronique.
  • Néoplasique: tumeur neuroendocrine, carcinoïde, métastases dans l’intestin grêle.
  • Neurologique: radiculopathie.
  • Vasculaire: angor abdominal, syndrome de l’artère mésentérique supérieure, compression artère cœliaque.
  • Douleur référée: cardiaque, pulmonaire, articulaire/vertébrale. Cutanée (herpes), paroi abdominale (hernie), hydronéphrose.
  • Autres : troubles fonctionnels p. ex. syndrome de l’intestin irritable (voir cahier de charge), dyspepsie. Syndrome de vomissements cycliques/migraine abdominale. Dysfonction sphincter d’Oddi
 Dernière mise à jour le 09/12/2020 à 08:30