Vaccination COVID-19 et allergies : utilité des tests cutanés

Publié par Grand Clementine le 24.06.2022
L’équipe du Service d’immunologie et allergologie du CHUV démontre l’utilité des tests cutanés pour identifier les personnes éligibles à la vaccination malgré une suspicion ou un risque de réaction allergique aux vaccins ARN messager contre le Covid.

Au moment de l’introduction des vaccins à ARN messager contre le Covid-19, les réactions allergiques, bien que rares, ont été très médiatisées et ont pu représenter un frein à la vaccination. Des surveillances systématiques, à 15 et 30 minutes de l’injection, ont ainsi été préconisées, notamment pour les personnes avec des antécédents d’allergies sévères. Le monde médical est également confronté à la question des doses de rappel pour les personnes ayant présenté une réaction allergique après la première dose vaccinale.

Au Service d’immunologie et allergologie du CHUV, l’équipe en charge des réactions médicamenteuses a pris en charge près de 300 patient·e·s et démontre aujourd’hui l’utilité des tests cutanés pour identifier les personnes potentiellement allergiques au vaccin ou déjà sensibilisées par une première dose. L’application concrète de cette étude a permis de vacciner les personnes dont les tests se sont révélés négatifs. Les résultats de cette étude, menée par le Pr Yannick Müller, viennent d’être publiés dans la revue Frontiers in allergy.

Cette cohorte, parmi la plus grande au monde, inclut deux groupes de patients. D’une part, un groupe de personnes présentant un risque élevé connu d’anaphylaxie – ou réaction allergique – à des médicaments injectables pouvant potentiellement contenir des excipients communs à ceux des vaccins ARNm. D’autre part, un groupe ayant présenté des réactions de type allergique après la première dose de vaccins à ARNm contre le Covid-19.

L’étude a montré que les tests cutanés négatifs prédisent la tolérance au vaccin, indépendamment de la gravité de la réaction initiale, dans 99% (1e cohorte) et 95% (2e cohorte) des cas. Ces tests sont donc d’une grande utilité pour décider si les patients sont éligibles à la vaccination ou à une dose de rappel.

Lien vers la publication

 Dernière mise à jour le 26/07/2022 à 18:10