Etudes vaccinales pré-cliniques

CD40L

Statut: Etude terminée
Nombre de volontaires: 30
​​​​​​​Nombre de visites: 1 ou 2.

Etude de l’impact d’une molécule soluble de CD40 sur la qualité de la réponse T en vue de l’élaboration d’une stratégie vaccinale contre le VIH.

La grande majorité de la population (80-90%) est porteuse de virus tels que le Cytomegalovirus (CMV), l’Epstein-Barr Virus (EBV) et l’Herpes Simplex Virus (HSV). Certaines cellules du système immunitaire, dont les cellules T mémoire, ont développé vis-à-vis de certaines parties de ces virus, appelées antigènes, une réponse suffisamment forte pour être directement détectable ex vivo. De même, les cellules T mémoire de nombreux individus ont développé ce même type de réponse lors d’une vaccination contre le tétanos. Des cellules T provenant de tels sujets répondeurs sont un modèle de choix pour étudier la capacité de nouvelles molécules à induire la réponse immunitaire T. Les cellules T sont isolées à partir des globules blancs du sang. La réponse de ces cellules contre les antigènes viraux dérivés de CMV, EBV et HSV, et contre la toxine tétanique est étudiée en l’absence ou en présence de la molécule sCD40L agoniste soluble de CD40.

Pour plus de précisions sur cette étude, veuillez nous contacter au +41 21 314 1160 / +41 21 314 1163.

Contacts

Service d'immunologie et allergie
Centre d'immunothérapie et de vaccinologie (VIC)
Rue du Bugnon 17, BU17-01-119
Casier 41
1011 Lausanne

Lundi au vendredi: 08:00 - 17:00
Tél. +41 21 314 1160
Tél. +41 21 314 1155
 Dernière mise à jour le 18/08/2021 à 11:22