L’avènement de la médecine clinique moderne en Europe 1750-1815 – Politique, institutions et savoirs

Othmar Keel

2001, 544 pages, 16x24
ISBN 2-8257-0762-7

Othmar Keel - Professeur titulaire au Département d'histoire de l'Université de Montréal, Othmar Keel est l'auteur de nombreux travaux sur l'histoire de la médecine en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles et sur l'histoire de la santé au Québec. Il a publié, entre autres, La généalogie de l'histopathologie (1979) et La santé publique au Québec (1988).

En vente en librairie ou directement en ligne

Le processus d’émergence, de structuration et d’institutionnalisation de la nouvelle médecine clinique, dite moderne, qui prend place en Europe à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, représente une rupture sans précédent avec une tradition très ancienne. La recherche, l’enseignement et la pratique ont désormais pour cadre central l’espace hospitalier, qui devient le champ principal de l’expérience clinique. Se démarquant des thèses habituelles, cet ouvrage démontre que ce processus ne peut être réduit à ce qui s’est passé à Paris après la Révolution, mais qu’il s’agit en fait d’un jeu complexe d’échanges de modèles entre les écoles médicales des différents pays européens. Coédition avec les Presses Universitaires de Montréal, Canada.

Canada et USA: à commander aux Presses de l’Université de Montréal – www.pum.umontreal.ca – ISBN 2-7606-1822-6

Table des matières

 Dernière mise à jour le 22/11/2022 à 17:14