Innovation dans les soins endovasculaires en Chirurgie vasculaire

Publié par Sconfitti Gabriella le 17.09.2019
Pour la première fois dans l’Institution, le Service de chirurgie vasculaire a testé avec succès un nouveau mode d’imagerie par angiographie au CO2, destiné à améliorer la prise en charge de patients nécessitant un traitement endovasculaire.

Des résultats probants

Depuis quelques jours, l'équipe de chirurgie vasculaire, composée de la Dre Céline Deslarzes, du Dr Sébastien Déglise et du Prof. Corpataux, a traité avec succès, par voie endovasculaire en utilisant l’angiographie au CO2,, 7 patients atteints de pathologies vasculaires, tels qu’un anévrisme de l’aorte abdominale, une artériopathie périphérique ou une dysfonction d’accès d’hémodialyse.

En recourant à l'angiographie au CO2, l’impact sur la fonction rénale est nul, éliminant ainsi le risque d’insuffisance rénale et diminuant de ce fait le risque de mortalité. De plus les patients connus pour une allergie à l’iode peuvent être traités sans problème, laissant ainsi présager un grand potentiel d’utilisation.

De nouvelles perspectives pour tous les patients

Le produit de contraste iodé ne disparaît pas pour autant de l'arsenal thérapeutique, étant complémentaire à l'angiographie au CO2. Cette nouvelle approche a l'avantage de s'adresser à presque tous les patients, augmentant leur bien-être et leur sécurité.

 

 

 Dernière mise à jour le 11/10/2019 à 16:10