Elodie Murtas

Les pratiques cinématographiques dans le contexte de l’Hôpital psychiatrique de Cery

Faculté des lettres, Université de Lausanne

Thèse en cours sous la direction de Maria Tortajada, Faculté des lettres, Université de Lausanne & de Vincent Barras, IHM, CHUV-Unil

Résumé

En 1962, Nag Ansorge, cinéaste d’animation, se voit proposé par le directeur de l’Hôpital psychiatrique de Cery, Christian Müller, d’enseigner les rudiments du cinéma à un groupe de patients. Cette expérience atypique se prolongera jusqu’en 1981 et donnera naissance à treize films réalisés dans le cadre du Centre d’études de l’expression plastique par les malades psychiques eux-mêmes. En collaboration avec Alfred Bader, psychiatre responsable du Centre et figure majeure de la psychopathologie de l’expression, Nag Ansorge réalisera aussi des films didactiques sur la création en lien avec la maladie psychique et des portraits de « patients créateurs ».

Loin de s’inscrire dans des codes préétablis, certaines de ces productions tendent à bousculer les limites des champs de recherches qu’elles interrogent. Cette thèse entend donc explorer les enjeux historiques, théoriques et techniques que ces différentes pratiques cinématographiques soulèvent, en les confrontant notamment à la sphère psychiatrique et thérapeutique mais aussi à la sphère cinématographique et artistique.

Information de contact

 Dernière mise à jour le 16/07/2018 à 11:46