Charlotte de Keranflech

Réflexions médicales et soignantes au sujet de l’outdoor et des vertus des jardins thérapeutiques à partir d’une expérience de soins auprès de patients cérébrolésés, vers une redéfinition épistémologique et politique de l’espace soignant ?

Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne 

Thèse en cours sous la direction de Vincent Barras, IHM, CHUV-Unil & de Marie Gaille, Université Paris Diderot, Institut des sciences sociales et humaines

Résumé

Il s’agira dans ce travail de

1. confirmer selon une modalité de la preuve recevable tant par les sciences humaines et sociales que par la médecine ce qui est pour le moment une hypothèse sur les vertus thérapeutiques de « l’outdoor » et des jardins pour de tels patients ;

2. formaliser une réflexion sur les enjeux institutionnels et politiques de cette hypothèse ;

3. réinscrire et situer cette hypothèse dans une conception de la relation entre santé et nature, relation affirmée de longue date à travers plusieurs théories.

Information de contact

Charlotte de Keranflech
 Dernière mise à jour le 11/09/2018 à 11:08