Notification et dépassement de seuil de dose

Si nous détectons un dépassement d’un seuil de notification réglementaire, nous en informons dans un délai maximum de 10 jours par courrier l’expert local en radioprotection et les autorités (art. 65, ORaP), l’Office fédérale de la sante publique (OFSP). Le courrier indique les coordonnées de la personne exposée ainsi que la dose reçue. Une enquête sur l’origine de l’exposition sera menée par l’OFSP.

Conformément à la réglementation (art. 63, ORaP), les seuils de notification sont :

  • 2 mSv pour la dose efficace, c'est-à-dire la dose aux organes (Hp) mesurée par un dosimètre mensuel (badge) porté à la poitrine ;
  • 2 mSv pour la dose équivalente au cristallin, c’est-à-dire la dose calculée (Hc) à partie de la dose à la peau mesurée par un dosimètre mensuel (badge) porté à la poitrine ;
  • 50 mSv pour la dose équivalent à la peau (Hs) mesurée par un dosimètre mensuel (badge) porté à la poitrine ;
  • 50 mSv pour la dose équivalent aux extrémités (Hextr) mesurée par un dosimètre mensuel (bague) porté à la main.
 Dernière mise à jour le 11/04/2019 à 13:58