Diminuer par soi-même

Maîtriser son temps de jeu

Il n'existe pas de solution "toute faite". A chacun d’identifier et de tester ses propres stratégies, en fonction de son contexte et de ses objectifs. L'expérience montre qu’habituellement le fait d’interdire ou de s’interdire totalement l’accès au jeu et/ou à Internet n’est pas réaliste.

Ci-dessous sont répertoriées une liste de stratégies possibles.

  • Etre attentif à ses signes physiologiques (faim, fatigue) et les respecter
  • Fixer un certain nombre d’objectifs à atteindre dans le jeu et ensuite s’arrêter
  • Fixer préalablement des pauses
  • Définir une durée maximale d’utilisation (par jour et/ou par semaine)
  • Contrôler le temps passé devant l’écran en gardant une montre à côté de soi ; si besoin, programmer une alarme
  • Demander à un tiers d'interrompre l'activité au bout d’un temps déterminé à l’avance
  • Placer l’écran dans un espace commun du logement
  • Planifier d’autres activités stimulantes et distrayantes
  • Parler à des personnes de confiance de ce que le jeu/internet nous procure, des implications positives et négatives
  • Lorsque l’on vit à plusieurs (couple, famille), fixer ensemble des règles concernant l’utilisation des écrans (emplacement des écrans, moments sans écrans, heure d’extinction des écrans le soir, etc.)
  • En cas de difficulté persistante, ou lorsque la difficulté à contrôler le jeu/Internet est associée à des difficultés émotionnelles, sociales familiales, scolaires ou professionnelles, ne pas hésiter à chercher de l’aide auprès de professionnels.

Conseils pour les parents

Les parents peuvent se sentir dépassés par les activités de leur enfant ou adolescent sur Internet. Ils sont souvent les premiers à s'inquiéter d'un possible usage excessif.

Voici quelques conseils pratiques destinés aux parents:

  • S’informer sur le contenu des jeux ou des activités sur Internet, par exemple en demandant à son enfant de faire découvrir en direct son monde virtuel ; cela peut être l’occasion d’instaurer un dialogue autours de ces activités, de les dédramatiser.
  • Etre attentifs aux contenus des jeux vidéo et des pages Internet visités par ses enfants. Les normes PEGI (Pan European Games Information, soit système européen d’information sur les jeux) aident à se faire une idée des jeux adaptés à l’âge de ses enfants.
  • Dialoguer avec ses enfants sur les bénéfices et les risques des jeux vidéo et d'Internet
  • Selon l'âge et la situation de l'enfant, mettre des limites au temps passé et encourager la pratique collective plutôt qu'individuelle.
 Dernière mise à jour le 15/03/2019 à 09:33