Comment les médecins ont-ils vécu la 1e vague de COVID ?

Publié par Grand Clementine le 23.04.2024
Une étude a analysé les récits de médecins du Service de médecine interne du CHUV durant la première vague de la pandémie de COVID-19 afin de mieux comprendre leurs expériences pendant cette situation extraordinaire.

Comment les médecins de première ligne ont-ils vécu cette période ? C’est sur cette question qu’une étude a été conduite par une équipe de recherche des Services de médecine interne et de psychiatrie de liaison du CHUV.

La première vague de COVID-19 en 2020 demeurera exceptionnelle en raison de sa nouveauté, des incertitudes qu'elle a suscitées quant à la manière de gérer la pandémie et des bouleversements sociétaux qu'elle a provoqués. Les particularités de cette étude résident dans son approche qualitative et dans le matériel sur lequel elle se fonde. Les médecins ont en effet été invités à raconter leurs expériences de la pandémie sans thème imposé ni directives spécifiques. Ils pouvaient transmettre des récits sous plusieurs formats – textes, enregistrements audio, dessins ou photos – de manière anonyme sur une plateforme dédiée appelée PENbank.

La PENbank est la première banque de récits pour recueillir, conserver, visibiliser et explorer ce que vivent les médecins du CHUV et d’Unisanté. Elle a été financée par un fonds SPARK du FNS (2020-2021) puis par la Fondation Leenaards (2023-).

Dans les récits collectés entre avril et juin 2020, les expériences des médecins s’inscrivent dans cinq grands sujets (foci) :

  • Danger et menaces
  • Acquisition de connaissances et de pratiques
  • Adaptation à un contexte changeant
  • Engagement envers la profession
  • Sentiment d'appartenance au personnel médical

Ces sujets donnent un aperçu de la façon dont les médecins ont fait face à la pandémie. Une analogie ressort notamment dans les récits entre la préparation à l'arrivée des patients touchés par le COVID-19 et la préparation à une guerre ou à une catastrophe naturelle.

Les expériences des médecins en lien avec ces cinq sujets ont été représentées sous la forme d’une grille avec des positions polarisées, pour illustrer l'effet transformateur de la crise. On trouve par exemple autour du danger et des menaces un risque d’hypervigilance ou à l’inverse de panique. Les sujets identifiés reflètent des aspects propres à la profession de médecin tels que l'adaptation à chaque patient-e, l’apprentissage permanent, le sentiment d’appartenance à une corporation ou encore la gestion des risques. En période de tension, comme lors d'une pandémie, ces éléments fondamentaux sont particulièrement mis à l'épreuve.

Lien vers l'étude : Core stories of physicians on a Swiss internal medicine ward during the first COVID-19 wave: a qualitative exploration

 

Cette étude, parue dans Swiss Medical Weekly, a été réalisée par la Dre Vanessa Kraege, vice-directrice médicale du CHUV, la Pre Céline Bourquin, directrice de Centre de recherche au Service de psychiatrie de liaison (PLI), la Dre Amaelle Gavin du PLI, Julieta Norambuena du Service de médecine interne, le Pr Friedrich Stiefel, chef PLI, et la Dre Marie Méan du Service de médecine interne.

 Dernière mise à jour le 18/06/2024 à 16:10