Publication dans Science Advances. L’interview de Caroline Arber

Publié par Pantet Jean-David le 05.07.2020
« Notre étude apporte un nouvel éclairage sur les programmes génétiques qui transforment les cellules immunitaires en tueurs puissants et durables du cancer »

Caroline Arber - médecin associée au Département d’oncologie UNIL CHUV, professeure associée à l’UNIL et membre de la branche lausannoise du Ludwig Institute for Cancer Research - et son équipe ont développé des types spécifiques de cellules immunitaires modifiées qui peuvent servir d'immunothérapie potentielle pour les patients atteints de cancer. Son étude récente montre que les cellules immunitaires conçues comme des cellules hybrides "auxiliaires" et "tueuses" sont les plus puissantes et les plus aptes à améliorer la destruction des tumeurs par rapport aux cellules "tueuses" classiques. Ses travaux ont permis de mieux comprendre les conséquences génétiques de l'ingénierie des cellules immunitaires hybrides et de découvrir des programmes génétiques spécifiques qui peuvent servir de modèle pour développer la prochaine génération d'immunothérapies anticancéreuses basées sur les cellules immunitaires.

 Dernière mise à jour le 23/07/2020 à 12:10