Prof. Benoit Guery

Prof. Benoit Guery
Professeur
Médecin chef

Service des maladies infectieuses
CHUV
BH10/549
Rue du Bugnon 46
1011 Lausanne, Suisse

Tél. +41 21 314 16 43

Domaines de compétence

  • Maladies infectieuses
    Infections fongiques
    Infections chez les patients neutropéniques
  • Médecine interne

Patients

  • Groupe d’âge des patient-e-s: adultes

Curriculum vitae

Le professeur Benoit Guery a obtenu son diplôme de Docteur en Médecine à Lille en France en 1993. Après un DES de pneumologie, il a suivi en parallèle deux filières de DESC : en réanimation médicale et en maladies infectieuses. Entre 1995 et 1999, il a été chef de clinique dans le service universitaire de Réanimation et Maladies Infectieuses du CH de Tourcoing. Nommé Professeur des universités en Maladies infectieuses, il prend en 2004 la chefferie de ce service jusqu’en 2007. Il part ensuite sur le CHRU de Lille pour créer un service Universitaire de Maladies infectieuses dont il prend la chefferie en 2008. Ce service nouvellement créé associe une unité de 20 lits de Maladies infectieuses, une consultation générale intra-hospitalière, une consultation externe et une unité d’hygiène hospitalière. En 2016 il rejoint l’équipe du Pr Calandra sur le CHUV à Lausanne en tant que Médecin chef, responsable de la consultation générale.

Sur le plan de la recherche, après l’obtention d’un diplôme d’études approfondies en 1992, le Pr Guery obtient sa thèse d’université en 1997 et son habilitation à diriger la recherche en 1998. Dès 1995, il est inscrit au profil de l’équipe d’accueil JE 2084 pus EA2689. En 2012, il prend la direction de l’équipe EA 7366 « Recherche translationnelle sur la relation hôte pathogène au cours de l’infection à Pseudomonas aeruginosa » (2012-2016) (Université Lille 2). En 2016, il remet en place à son arrivée sur Lausanne une équipe de recherche centrée sur le microbiote et l’immunité dans l’agression pulmonaire à P. aeruginosa.

Sur la plan clinique, il a participé à plusieurs travaux dans la thématique de l’infection à Clostridium difficile avec un intérêt particulier dans la mise en place de la transplantation de microbiote fécal.

 Dernière mise à jour le 08/11/2019 à 16:02