Questions-réponses

Logistique

  • Est ce que les frais de transport du domicile au Centre de dialyse sont pris en charge par les assurances?
    Non, pas par l’assurance de base. En revanche, cela peut être le cas en fonction des prestations assurées par une assurance complémentaire.
  • Est-il possible de garer son véhicule à proximité du Centre de dialyse?
    Oui, pour autant que vous disposiez d’une carte de parking délivrée gratuitement par le secrétariat de notre service.
  • Quels sont les types de transport envisageables lorsqu'on a un handicap limitant l’utilisation autonome des transports communs?
    Le taxi, les transports handicaps ou une voiture avec un bénévole. L’assistante sociale de notre service pourra vous fournir de plus amples renseignements.
  • Etant dialysé sur un mode au long cours, est-il possible de partir en vacances?
    Oui, pour autant que la situation médicale le permette et avec l’accord du médecin responsable. Le personnel soignant vous fournira volontiers une liste des centres de dialyse les plus proches de votre lieu de destination, afin que vous puissiez réserver une place en fonction de la durée souhaitée.

Formalités

  • Est-ce que l’assurance maladie obligatoire prend en charge le traitement de la dialyse?
    Oui, mais après que vous avez payé l’équivalent de votre franchise annuelle. Vous devez aussi participer aux frais de prise en charge à hauteur de 10% jusqu’à concurrence de 700 CHF par année. Ainsi, selon votre franchise, votre contribution annuelle ne devrait pas dépasser 3200 CHF.
  • Est-ce qu’un traitement de dialyse donne droit à une rente d’invalidité?
    Non, pas systématiquement. L’attribution d’une rente invalidité (partielle ou complète) est évaluée dans chaque situation par les instances compétentes et dépend essentiellement du diagnostic initial ainsi que de ses conséquences pour le ou la patient-e.
  • Est-il possible de commander un repas durant les séances de dialyse?
    Oui, vous pouvez commander le repas de midi. Il vous sera facturé selon les tarifs en vigueur au CHUV.

Déroulement des séances

  • Qui appeler en cas d’urgence?
    Le Centre de dialyse, du lundi au samedi, entre 7h et 19h, au numéro 021 314 1134. Sinon, entre 19h à 7h et le dimanche, il faut joindre le ou la néphrologue de garde par la Centrale téléphonique du CHUV (tél. 021 314 1111).
  • Que faire en cas d’indisponibilité pour une séance de dialyse?
    Idéalement, il faut anticiper au plus vite les absences exceptionnelles et, dans tous les cas, prévenir l’infirmière cheffe d’unité de soins (ICUS), via notre secrétariat (tél. 021 314 1134). Elle modifiera votre planning dans la mesure du possible et en fonction des disponibilités.
  • Faut-il prévoir une tenue particulière?
    Oui, une tenue confortable est fortement conseillée durant les séances de dialyse. Vous disposez d'un casier, où vous pouvez ranger vos affaires personnelles entre chaque séance.
  • Est-ce que les visites sont autorisées durant un traitement de dialyse?
    Oui, elles sont autorisées pour autant qu’elles respectent les consignes du personnel soignant. Les visiteurs avec une affection potentiellement contagieuse (grippe, virose, etc.) et les enfants en bas âge devraient s’abstenir de fréquenter les patient-e-s en cours de traitement. Nous vous remercions de vous adresser au personnel soignant pour de plus amples renseignements.
  • Quelles activités puis-je faire durant les séances de dialyse?
    Plusieurs activités sont possibles: lecture, télévision, connexion internet (WiFi à disposition gratuitement), vélo de lit, échanges avec les autres patient-e-s, jeux proposés par les bénévoles. D'autres occupations sont régulièrement proposées.
  • Est-ce que l’utilisation du téléphone portable est autorisée?
    Oui, mais l’usage du téléphone doit être limité au strict minimum. Il s'agit en effet de ne pas déranger ni les soins, ni les patients voisins.

Médico-infirmier

  • Est-ce que la durée d’une séance peut être diminuée?
    La prescription d’une séance de dialyse est un acte médical qui se base sur de nombreux critères et s’inscrit dans un processus thérapeutique à long terme. Elle ne peut être modifiée que dans certaines conditions particulières. La faible prise pondérale inter-dialytique ne justifie pas à elle seule une diminution de la séance afin de ne pas compromettre la composante de purification du sang. Ainsi, la durée moyenne d’une séance est de 4 heures.
  • Est-il possible d’interrompre un traitement de dialyse au long cours?
    Tout patient-e est libre de ses décisions, mais une discussion avec l’équipe soignante sur les motivations et les modalités sont vivement recommandées. Dans l’immense majorité des cas, l’arrêt des dialyses menace la vie à court terme. Chaque patient-e est aussi encouragé-e à formuler ses désirs en matière de soins (directives anticipées) et de les transmettre à son entourage.
  • Est-ce que le médecin traitant (ou de famille) peut continuer à suivre un patient dialysé?
    Oui, et cela est d’autant plus fortement recommandé que les médecins traitants et les néphrologues travaillent et communiquent ensemble pour assurer une prise en charge optimale dans leurs domaines respectifs. Dans certaines situations particulières, le ou la médecin référent-e du Centre de dialyse peut aussi assumer des prestations de médecine générale à la demande du patient; ces dernières sont alors facturées au même titre qu’une consultation au cabinet.
 Dernière mise à jour le 06/04/2018 à 23:31