Risques et complications

L’hémodialyse présente un certain nombre de risques, qui sont néanmoins connus et surveillés. Les patient-e-s en sont informé-e-s et le personnel médical est formé pour y répondre de manière adéquate. En cas de doutes à ce sujet, n'hésitez pas à vous adresser au personnel infirmier.

Ce sont les risques suivants:

  • Risques fréquents (entre 1 et 10% des séances)
    Hypotension artérielle, malaise, crampes, nausées, vomissements, irrégularités des battements du cœur, hémorragies ou hématomes au niveau du point de ponction de la fistule ou au niveau du cathéter, maux de tête, fatigue après la séance de dialyse.
  • Risques rares (<1% des séances)
    Surcharge d’eau avec un œdème pulmonaire (difficulté respiratoire) si, par exemple, une séance de dialyse est manquée, perte de connaissance prolongée, occlusion de la fistule, infection de la fistule / du cathéter, coagulation du circuit sanguin extracorporel et perte consécutive de sang (environ 300 ml).
  • Risques extrêmement rares
    Infections par virus de l’hépatite B, C et HIV, hémorragies internes (anticoagulation), arrêt cardio-respiratoire, hémolyse (destruction aiguë des globules rouges).
 Dernière mise à jour le 06/04/2018 à 23:30