Dialyse péritonéale

La dialyse péritonéale est une méthode de substitution pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale terminale. Elle permet d'épurer le sang en utilisant le péritoine, membrane entourant l'abdomen, l'intestin et d'autres organes internes, comme filtre.

Ce traitement nécessite la mise en place d'un cathéter de dialyse (tube de plastique souple) dans la cavité abdominale. Il est laissé en place de façon permanente. Une partie du cathéter demeure à l'extérieur du corps.

La dialyse péritonéale peut être pratiquée de deux façons, par

  • dialyse péritonéale ambulatoire continue manuelle (DPCA)
  • dialyse péritonéale automatisée (DPA).

En savoir plus

Les patient-e-s bénéficient d'une période d'apprentissage pour chacune de ces techniques par notre équipe d'infirmières spécialisées.

Mise en place du cathéter de dialyse

Les patient-e-s sont hospitalisé-e-s dans le Service de chirurgie viscérale du CHUV. Le néphrologue marque d'abord l'emplacement de sortie du cathéter, qui est ensuite implanté par le chirurgien. L'intervention se pratique sous anesthésie générale, par laparoscopie (technique minimalement invasive qui consiste à réaliser l'opération au travers de petites incisions cutanées) ou par une mini-laparotomie (chirurgie ouverte).

La durée du séjour hospitalier n’excède généralement pas 48 à 72 heures.

Les patient-e-s sont ensuite revu-e-s chaque semaine au sein de notre service pour le nettoyage du pansement et le rinçage de la cavité péritonéale, jusqu’au ce qu'ils bénéficient de la formation donnée par les infirmières.

 Dernière mise à jour le 06/04/2018 à 23:36