Le CHUV et la FBM représentés dans les "Highly Cited Researchers" 2022

Publié par Mathys Emilie le 16.11.2022
Neuf clinicien-ne-s et scientifiques du CHUV et de la Faculté de Biologie et médecine (FBM) ont été désigné-e-s parmi les "Highly Cited Researchers", un classement des chercheurs et chercheuses les plus cité-e-s au monde.

Chaque année, l'Institute for Scientific Information (ISI) de Clarivate Analytics publie une liste des Highly Cited Researchers (HCR - les chercheurs les plus cités). Les cliniciens et scientifiques qui y figurent ont fait preuve d'une influence significative, mesurée selon la publication d’articles fréquemment cités par leurs pairs au cours de la dernière décennie. Le classement de 2022 comprend 6'938 chercheurs hautement cités.

Evaluation et périmètre

Pour l'analyse des Highly Cited Researchers 2022, les articles étudiés sont ainsi ceux qui ont été publiés et cités entre 2011 et 2021 qui, à la fin de l'année 2021, se classaient par année dans le top 1 % des citations pour leur domaine, tel que défini par les Essential Science Indicators (ESI). L'ESI est une base de données de statistiques sur les tendances scientifiques, tirées de plus de 12 millions d'articles et de 12 000 revues mondiales.

Domaines d’influence

Les chercheurs sont sélectionnés pour leur influence dans: un des 21 domaines désignés, dans plusieurs des 21 domaines, ou pour une influence transversale. Le nombre critique d'articles hautement cités pour la sélection diffère selon le domaine, celui de la médecine clinique exigeant le plus d'articles cités.

Les départements et les académiques parmi les plus cités

L’UNIL figure dans ce classement mondial à travers dix de ses chercheurs, dont neuf à la Faculté de Biologie et Médecine. Les départements représentés incluent ceux de l’oncologie, de l’immunobiologie, de la biologie moléculaire végétale, et de l’écologie et de l’évolution. Les chercheurs désignés sont:

  • Le professeur George Coukos, chef du Département d'oncologie UNIL CHUV et directeur de la branche lausannoise du Ludwig, cité dans la catégorie des domaines transversaux (3'244 chercheurs désignés).
  • La professeure Solange Peters, cheffe du Service d’oncologie médicale, citée dans la catégorie médecine clinique (466 chercheurs désignés).
  • La professeure Johanna Joyce, responsable du laboratoire de recherche sur le microenvironnement tumoral au Département d’oncologie, citée dans la catégorie biologie moléculaire et la génétique (206 chercheurs désignés).
  • Les professeurs Olivier Michielin, Responsable du Centre d’oncologie de précision jusqu’en 2022, et Daniel Speiser, professeur honoraire depuis 2020, cités dans la catégorie des domaines transversaux (3'244 chercheurs désignés).
  • Le professeur Petr Broz, responsable de recherche au Département d’immunobiologie, cité dans la catégorie d’immunologie (214 chercheurs désignés).
  • Le professeur Antoine Guisan, responsable de recherche au Département d'écologie et d’évolution, cité dans la catégorie environnement et écologie (202 chercheurs désignés).
  • Le professeur Niko Geldner, responsable de recherche au Département de biologie moléculaire végétale, cité dans la catégorie de la science végétale et animale (185 chercheurs désignés).
  • Le professeur Raphael Gottardo, Responsable du Centre de la science des données biomédicales UNIL CHUV depuis 2021 (anciennement au Fred Hutchinson Cancer Research Center et l’Université de Washington, Seattle USA), cité dans la catégorie des domaines transversaux (3'244 chercheurs désignés).

Classement par pays – La Suisse dans les top 10

Les chercheurs les plus cités en 2022 émanent de quelque 70 pays. Les Etats Unis, la Chine et le Royaume Uni occupent les trois premières places; la Suisse occupe la 9e et marque une progression par rapport à 2021 (10e). En tout, le classement de cette année inclut 112 chercheurs de 20 institutions universitaires et centre de recherche suisses.

 Dernière mise à jour le 18/11/2022 à 18:10