Le bâtiment du Centre de Neurosciences Psychiatriques

Les locaux du Centre de neurosciences psychiatriques (CNP) sont situés au sein de l’hôpital de Cery depuis plusieurs années. La construction du nouvel hôpital psychiatrique a entraîné un deuxième chantier sur le site en 2016. Les travaux du nouveau bâtiment du CNP s’étendront jusqu’en octobre 2018. Les futurs laboratoires du CNP seront relocalisés au nord du site de Cery.

Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Inauguration du Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze
Centre de neurosciences psychiatriques © SAM-CHUV, Eric Déroze

Maintenir une interaction entre chercheurs et cliniciens

Depuis 2000, les chercheurs du CNP travaillent sur le site de Cery en interaction quotidienne avec les cliniciens de l’hôpital, sur des projets de recherche translationnelle dans différents champs de la psychiatrie.

Le chantier de l’hôpital de Cery mène à la démolition des locaux actuels du CNP et implique leur relogement. Conformément au plan directeur architectural du site et afin de maintenir les synergies entre chercheurs et cliniciens, l’emplacement au nord du site de Cery a été privilégié pour construire ces nouveaux laboratoires. Cette relocalisation permet de regrouper différentes activités de recherche, puisque le Centre d’études du comportement s’y trouve déjà.

Une construction flexible

Le nouveau bâtiment se veut une construction flexible visant à faciliter l'évolution dans le temps des équipes de recherche qui y travaillent. Il répond aux besoins liés aux activités de recherche menées avec les patients :

  • modularité et exploitation commune des plateformes, telles que la morphologie, les cultures cellulaires, l'électrophysiologie, etc.,
  • mise en place de la structure d'interface entre les patients et la recherche,
  • accessibilité et centre d'accueil pour chercheurs et cliniciens.

Le bâtiment comportera quatre étages hors-sol et un sous-sol. Les laboratoires seront organisés le long de la façade nord. Au sud se trouveront les bureaux des chercheurs, et dans le corps central les locaux de support. L'interface clinique est placée à l'entrée principale du rez-de-chaussée de manière à concentrer ces fonctions ouvertes aux patients et à préserver les autres surfaces pour les collaborateurs du CNP.

En savoir plus

 Dernière mise à jour le 11/12/2018 à 17:38