Groupe de recherche en psychiatrie communautaire

PROF. CHARLES BONSACK

Service de psychiatrie communautaire (PCO)
   

Descriptif

Le groupe de recherche en psychiatrie communautaire étudie les moyens favorisant le rétablissement des personnes souffrant de troubles psychiatriques, afin de mener une vie citoyenne accomplie dans la communauté. La recherche s’inscrit dans l’axe santé publique du département de psychiatrie

La recherche se décline sur trois axes:

(1) Rétablissement et évaluation du virage communautaire

(2) Evaluation de la contrainte en Suisse romande

(3) Développement et validation d’outils psychométriques

Le groupe de recherche a pour objectif d'être compétitif dans la communauté scientifique et proposer des connaissances scientifiques probantes, des échanges au niveau international et de la formation continue en recherche. La recherche est menée avec la participation des patients et de leurs représentants. Le groupe de recherche collabore étroitement avec les autres services du CHUV, la Haute Ecole de Santé de la Source et l’Institut de Psychologie de l’UNIL, ainsi qu’avec des équipes de recherche européennes et canadiennes.

Projets de recherche

Les projets de recherche s’organisent en trois axes :

1. Rétablissement et évaluation du virage communautaire

Quelques exemples :

  • Le programme d’émotions positives dans la schizophrénie (PEPS). PEPS vise à augmenter les émotions positives, le plaisir et la motivation.
  • Le programme de Case Management de Transition (CMT). Le CMT vise à assurer la continuité du rétablissement après une hospitalisation psychiatrique
  • Etude des pratiques et contenus des plans de crise conjoints en vue de l'élaboration et de la mise en pratique de recommandations pour l'implantation effective de l'outil plan de crise conjoint 
  • Recherche épidémiologique sur le Réseau de soutien et d'orientation vers le travail (RESSORT). RESSORT apporte un accompagnement individualisé à des personnes de 18 à 65 ans ayant été entravées dans leur formation ou leu parcours professionnel par la manifestation d’un trouble psychique ou en raison de possibles difficultés psychologiques. 
  •  Suivi intensif pour les problèmes d’addiction (SIMA). Chez les hauts consommateurs de soins aux urgences et dans les situations de placements à fin d’assistance (PLAFA), le SIMA vise à améliorer la prise en charge des cas complexes présentant des consommations de substances.
  • Recherche sur les déterminants des hospitalisations de longue durée et des ré-hospitalisations au sein du département de psychiatrie. Cette recherche vise à identifier les variables susceptibles de prédire des dimensions importantes de la gestion de l’hôpital telles que la durée de séjour ou la probabilité de ré-hospitalisation (hauts utilisateurs & séjours ultracourts répétitifs).
       

2. Evaluation de la contrainte en Suisse romande

Quelques exemples :

  • Mesures de contraintes dans le canton de Vaud
  • Plusieurs études sur l’épidémiologie et les déterminants des mesures ambulatoires et des PLAFA dans le canton de Vaud. Etude des représentations des professionnels et des patients faces à l’utilisation de la contrainte formelle ou informelle.
  • Projet sur la contrainte et la décision partagée en Suisse Romande
  • Etude qualitative et quantitative qui vise à mieux comprendre l'impact de la contrainte et de la décision médicale partagée sur les personnes placées sous PLAFA dans les cantons de Vaud, Valais, Fribourg et Neuchâtel. 
       

3. Développement et validation d’outils psychométriques

(voir page outils)

Quelques exemples :

  • Traduction française et validation de deux échelles d’évaluation de la contrainte perçue (MacArthur Coercion Scale & Coercion Experience Scale)
  • Développement et validation d’une mesure d’auto-stigmatisation. Construction d’une échelle permettant de mesurer différentes facettes de l’auto-stigmatisation (auto-stigmatisation, juste colère en réaction à la stigmatisation, rétissence à la divulgation)
  • Validation de l’échelle d’auto-évaluation des difficultés et des besoins (ELADEB). Sur la base d’une activité de tri de cartes ELADEB permet de dresser un profil de difficultés psychosociales, et de mettre en évidence les domaines dans lesquels un patient estime avoir besoin d’une aide supplémentaire par rapport à celle qui existe déjà. Cet outil convient bien aux personnes peu verbales, maîtrisant mal le français ou réticentes devant des questionnaires classiques.
    ​​​​​​​   

Médias

Conférences et manifestations

Liste des conférences, congrès et manifestations auxquels participent les membres du groupe :

Contact

Groupe de recherche en psychiatrie communautaire
Secrétariat de l'Unité de réhabilitation
Consultations de Chauderon
Place Chauderon 18
1003 Lausanne
Tél. +41 21 314 5424
Fax +41 21 314 1599
 Dernière mise à jour le 29/01/2020 à 16:53