En route pour les World Skills

Publié par Amelia Brossy le 13.02.2019
Amélia Brossy, 20 ans, portera les couleurs de sa profession d'ASSC aux World Skills de Kazan, en août prochain. Après avoir remporté les Swiss Skills en 2018, elle se prépare activement pour aller représenter sa branche lors de cette compétition.

« Initialement, je me suis lancée pour promouvoir le métier d’ASSC (Assistant-e en soins et santé communautaire). Et petit à petit, j’ai pris goût à la compétition ! » Amélia Brossy ne manque pas d’enthousiasme lorsqu’elle évoque le parcours qui l’a menée à être choisie par OdASanté (association professionnelle suisse) pour représenter la Suisse aux World Skills. Cette compétition internationale aura lieu en Russie du 23 au 26 août 2019.

La jeune soignante a effectué son apprentissage d’ASSC à l’hôpital du Valais. Après avoir concouru et obtenu le titre de Championne Valaisanne ASSC en février 2018, Amélia Brossy a remporté les SwissSkills à Berne en septembre dernier. Une fois son CFC en poche, son affinité pour les soins aigus la pousse à rejoindre le Service de médecine interne du CHUV, en octobre 2018.

Nous avons profité d'un moment de calme dans sa journée pour lui poser 3 questions:

Comment votre métier est-il jugé lors de ces compétitions professionnelles?

«Nous sommes évalués sur des situations données : aux Swiss Skills, je devais travailler avec deux patients aux pathologies différentes ainsi qu’un accessoire particulier (par exemple, une botte orthopédique ou un concentrateur d’oxygène). Un-e comédien-ne joue le rôle du patient, et nous devons réaliser les soins en conditions réelles, en suivant un plan de traitements. Communiquer avec le patient est essentiel, pour démontrer aux experts qui nous observent le niveau de compétences par rapport à la situation. En cas de doute, ces experts font office de collègues : je peux m’adresser à eux pour avoir des précisions sur une tâche à effectuer, mais pas pour obtenir des réponses si je suis face à une lacune.»

Comment se déroule la préparation aux World Skills ?

«Le programme est intense ! Je suis suivie par deux coachs expérimentées qui m’accompagnent sur des exercices spécifiques. Patient diabétique, hémiplégique, sous assistance respiratoire… au total, je serai entrainée sur près de 40 situations différentes. L’objectif est que je sois le plus à l’aise possible pour relever les 4 jours de compétition en Russie, pendant lesquels je serai jugée sur 4 lieux de travail : en soins aigus à l’hôpital, en EMS, en soins à domicile et en clinique de jour. De plus, comme la compétition se déroulera en anglais, je dois me familiariser avec des termes médico-techniques particuliers.»

Quel est votre principal défi ?

«Tenir l’entrainement sur la durée. Je dois m’exercer intensivement tout en travaillant à 100%. J’ai réellement envie de faire mes preuves au plus haut niveau ! Je pense que cette expérience sera un atout pour ma vie professionnelle.»

En tant qu’employeur, le CHUV soutient la participation d’Amélia Brossy en aménageant son temps de travail et en mettant des locaux à disposition pour ses entrainements. Le parcours motivant de cette collaboratrice sera suivi sur Tribu.

 Dernière mise à jour le 21/03/2019 à 04:10