05
oct.
08h30
à
10h00
Conférence
Auditoire Alexandre Yersin, CHUV, Rue du Bugnon 46, niveau 08 - 1011 Lausanne

Conférence transculturelle

Publié par Rodriguez Celine le 05.10.2022
Exposition aux psychotraumas dans les populations civiles : 1) Quelles conséquences sur la santé mentale; 2) Quand et comment intervenir ?

Conférence hybride organisée par le :

Service universitaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (SUPEA), DP-CHUV

et présentée par  :

Mme Isabelle Chaudieu, Chargée de Recherche Hors Classe à l’Inserm, Unité Inserm 1298, INM (Institut des Neurosciences de Montpellier; Dir. Sylvain Lehmann), Université Montpellier.

 

Résumé
En partant des questions de santé publique liées aux conséquences de l'exposition à un psycho-traumatisme nous entamerons l'examen des questions que se posent les cliniciens et les chercheurs en épidémiologie et neurobiologie.

Dans un premier temps, nous préciserons comment actuellement est défini le psycho-trauma en psychiatrie et quelles sont les évolutions sociales qui ont motivées l'entrée du psychotrauma dans les nosologies psychiatriques internationales.

Nous aborderons ensuite différentes questions comme :

l) l'importance de la période péritraumatique durant laquelle se joue en partie l'installation d'un trouble de stress post-traumatique ou au contraire la résilience;

ll) comment le modèle de conditionnement de peur et d'extinction permet de comprendre comment les psychothérapies agissent pour modifier la mémoire traumatique. Nous finirons ce séminaire en introduisant différents travaux portant sur l'évolution des psychothérapies et les nouvelles pistes explorées en recherche.

Présentation de Mme Isabelle Chaudieu :
Neurobiologiste de formation, j'ai travaillé sur des modèles animaux et des modèles de culture cellulaire in vitro avant de me former à l'épidémiologie et la recherche clinique en psychiatrie chez l'homme. Je travaille actuellement au sein de l'équipe "Neuropeps (Dir: Y. Dauvilliers) à l'INM (Montpellier). J'ai développé ces dernières années une thématique de recherche autour des mécanismes biologiques et psychologiques du développement et de la chronicisation du trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez l'homme. Pour cela j'ai constitué avec mes principales collaboratrices, C. Gandubert et J. Scali et en collaboration avec différents médecins psychiatres, trois cohortes cliniques, une cohorte de femmes atteintes ou non d'un cancer du sein (Gandubert et al., 2009; Scali et al., 2012), la cohorte PHOENIX (adultes sains ayant été exposés à un trauma de la vie civile et suivis pendant 1 an)  (Gandubert et al., 2016) et la cohorte EVEREST (adultes atteints de TSPT et suivis au cours de leur psychothérapie EMDR, et au-delà durant 1 an).

Les marqueurs biologiques qui m'intéressent sont essentiellement les marqueurs primaires et secondaires du stress. Je développe en parallèle une recherche sur les marqueurs biologiques et psychologiques de la résilience à la suite de l'exposition à un événement traumatisant (Davydov et al., 2010; Scali et al., 2012) et me suis intéressée aussi tout particulièrement à distinguer la résilience mentale de la résilience somatique (Chaudieu et al., 2011).

Tarif : Gratuit

Remarque :
L'attestation sera disponbile sur place. Aucune inscription n'est demandée.

 Dernière mise à jour le 30/09/2022 à 10:10