Cancer du pénis

Le pénis est un organe appartenant à l’appareil urinaire et à l’appareil génital.

Le cancer du pénis est une pathologie rare avec, en Suisse, 50 nouveaux cas par an. Cependant, des données épidémiologiques récentes ont mis en évidence une augmentation de 20% de l’incidence durant les 40 dernières années. Le facteur de risque principal est le manque d’hygiène local, aggravé par la présence d’un phimosis (rétrécissement de la peau du prépuce). Effectuer une circoncision à titre préventif à la naissance du bébé ou avant la puberté est souvent débattu entre les spécialistes. Mais il est avéré que la circoncisioni n’a pas d’impact lorsqu'elle est réalisée à l'âge adulte. L’infection par certains types de papillomavirus (HPV) est également un facteur de risque, présent dans 40 à 50% des cas.

Le diagnostic

Chez la majorité des hommes, la maladie se manifeste par une protubérance, un ulcère ou une lésion érythémateuse (lésion dermatologique caractérisée par une rougeur) au niveau du gland (48%) ou du prépuce (21%). Environ un patient sur cinq présente des ganglions palpables au niveau de l'aine au moment du diagnostic. Un CT scanner ou IRM (imagerie par résonance magnétique) sont effectués pour déterminer le stade de la maladie.

Le traitement

Le traitement de cette pathologie est autant que possible conservateur. Une chirurgie ou une excision partielle est proposée dans la majorité des cas. L'évolution de la maladie est essentiellement liée à l’atteinte des ganglions lymphatiques. Elle nécessite un suivi rapproché.

Contacts

Vous pouvez contacter la Consultation générale en urologie pour tout renseignement ou un rendez-vous:
Tél. +41 21 314 3015
 Dernière mise à jour le 10/10/2019 à 15:45