Nutrition-métabolisme

Les patient-e-s brûlé-e-s présentent d’importants déficits nutritionnels, concernant notamment certaines vitamines et oligo-éléments (principalement zinc, cuivre et sélénium).

Divers travaux que nous avons effectués au sein du Service de médecine intensive adulte ont permis de démontrer qu’une nutrition artificielle supplémentée en vitamines et oligo-éléments permet de réduire de manière très significative les problèmes d’infection pulmonaire secondaire, très fréquents chez le ou la patient-e brûlé-e, et également de diminuer le catabolisme des protéines au niveau de la peau brûlée, pouvant ainsi favoriser la cicatrisation.

Des études complémentaires portant sur les effets thérapeutiques de ces suppléments sont en cours de réalisation.

Contact

Pr. Mette M. Berger
Service de médecine intensive adulte
CHUV
Rue du Bugnon 46
CH-1011 Lausanne
Tél. 41 24 314 2095
 Dernière mise à jour le 12/09/2018 à 18:11