Quelques définitions utiles (FAQ)

Projet de soins anticipé 

Destiné surtout aux personnes atteintes de maladies chroniques ou dégénératives, le projet de soins anticipé vise à améliorer l’autonomie du patient. Durant sa prise en charge, accompagné par un professionnel formé, le patient peut exprimer ses valeurs et volontés et définir un objectif thérapeutique. Cette démarche permet d’orienter au mieux sa prise en charge et celle qui adviendrait en cas d’incapacité de discernement ou d’urgence.

Référence: Réseau santé région Lausanne

Directives anticipées

Les directives anticipées constituent un document écrit à valeur juridique, utilisé uniquement dans le cas où un patient ne serait pas en mesure d’exprimer sa volonté. Ces directives donnent des instructions au médecin qui serait amené à prendre en charge le patient dans une situation d’urgence ou de fin de vie. Ce document peut également guider et soutenir le représentant thérapeutique du patient dans les décisions à prendre.

Les directives anticipées abordent les différents types de soins auxquels le patient consent et surtout ceux qu’il refuse (par ex : réanimation, soins intensifs, alimentation et hydratation artificielle).

La démarche est volontaire et non obligatoire (Code Civil Suisse, art. 370, 371, 372).

 Dernière mise à jour le 28/01/2020 à 18:48