CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de médecine intensive adulte
  • 1 Pour beaucoup d'entre nous, le coma reste mystérieux. Le Pr. Mauro Oddo, du Service de médecine intensive adulte, lève le voile sur cet état qui soulève bien des questions.
    EN SAVOIR PLUS...
  • 2 Le don d'organe reste un sujet délicat en Suisse. Pour mieux préparer la phase précédant le don, le Service de médecine intensive adulte compte désormais sur l'aide de coordinatrices de don. Témoignage.
    EN SAVOIR PLUS...
  • 3 Les grands brûlés débutent leur séjour au Service de médecine intensive adulte. La Pr. Mette Berger revient sur leur prise en charge très précise, notamment pour la réanimation, l'hydratation et la nutrition.
    EN SAVOIR PLUS...
1 2 3
Css Javascript Image Gallery

Les numéros d'urgences

Nos collaborateurs

Faire un don

Contacts CONTACTS

URGENCES VITALES

Tél. 144

SECRETARIAT DU
DR PHILIPPE ECKERT
(CHEF DE SERVICE)

Tél.  +41 21 314 1632
Fax: +41 21 314 3045


Bienvenue BIENVENUE

Notre service assure 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les soins intensifs nécessaires aux patients adultes de la région lausannoise. Grâce à une surveillance continue, des examens multiples et des traitements de pointe, nous garantissons une prise en charge de grande qualité. Nous nous occupons aussi des grands brûlés et des soins post-opératoires de certains transplantés.

Actualités rss actualités

Avec son équipe, le Prof. Kirsch vient d'implanter un nouveau dispositif d'assistance ventriculaire gauche. Plus petit, plus performant, ce nouvel appareil réduit les complications postopératoires et s'avère bien moins contraignant pour le patient.
Le Centre universitaire romand de transplantation (CURT) vient d'effectuer sa 200ème transplantation pulmonaire. Le programme peut par ailleurs s'enorgueillir d'un taux de survie nettement supérieur à la moyenne internationale.
L'été n'est pas encore terminé ! Le Matin nous met en garde contre les déshydratations et intoxications alimentaires, fréquentes en cette saison. Les Professeurs Calandra, Greub et Spertini y apportent leur éclairage.
Le 21 avril dernier, le Service de cardiologie incluait le 50'000ème patient dans AMIS Plus, le registre suisse de l'infarctus du myocarde. Une étape importante dans le traitement de l'infarctus en Suisse.