Communiqué de presse
Lausanne, 11 janvier 2022

Plusieurs centres de la mémoire suisses créent un registre pour la santé du cerveau

Les Centres de la mémoire de sept hôpitaux suisses et un Centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer ont créé un registre national en ligne pour la recherche sur les maladies neurodégénératives et plus particulièrement sur la maladie d’Alzheimer. Intitulé Brain Health Registry (BHR), il facilite l’inscription de participant-e-s à des études ainsi que l’accès à une base de données de volontaires pour les chercheurs et chercheuses.

© 2017 Shutterstock

Le registre en ligne suisse pour la santé du cerveau, Brain Health Registry (BHR), a été conçu par le Centre de la mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) auquel se sont associées les Cliniques de la mémoire de sept hôpitaux/centres de recherche situés dans toute la Suisse. Inspiré d’autres registres de ce type mis en place notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Écosse ou encore aux Pays-Bas, il vise à contribuer à constituer une base de données globale de personnes qui souhaitent apporter leur contribution à la recherche sur les maladies neurodégénératives et plus particulièrement sur la maladie d’Alzheimer.

Les volontaires - patient-e-s ou personnes en bonne santé - qui s’inscrivent au registre apportent un certain nombre d’informations et deviennent de potentiel-le-s partenaires de recherche. Les chercheur-se-s peuvent ensuite les sélectionner pour intégrer un panel en fonction des critères de sélection et d’exclusion de leurs études.

La facilitation de la phase de recrutement pour les études dans ce domaine est essentielle. En effet, l’amélioration des conditions de vie et les progrès de la médecine font que de plus en plus de personnes atteignent un âge avancé. L’incidence des maladies neurodégénératives augmentent en conséquence. L'objectif de ce partenariat scientifique entre volontaires et chercheur-se-s est de faire progresser la recherche sur les maladies neurodégénératives en mettant notamment en place des approches thérapeutiques préventives et des techniques de diagnostics précoces. Le BHR s'efforce ainsi de recruter des participant-e-s relativement jeunes, âgé-e-s de 50 ans et plus. Parallèlement, il permet aux volontaires d'accéder potentiellement à des technologies de pointe, à des méthodes de traitement innovantes et aux médicaments les plus récents.

Les HUG, le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), l’Hôpital cantonal de Fribourg (HFR), l’Hôpital universitaire de Berne (UPD/Insel), l’Hôpital universitaire de Bâle (Felix Platter), le Centre de prévention et de thérapie de la démence de l'Université de Zurich, l’Hôpital cantonal de Saint-Gall (KSSG), l’Hôpital régional de Lugano (EOC) ont uni leurs forces pour favoriser une coordination optimale. Ce réseau suisse est un outil supplémentaire qui vient s’intégrer dans la synergie des réseaux européens et mondiaux de la recherche sur Alzheimer. Leur coopération et leur coordination ont pour but des avancées significatives dans le traitement notamment de la maladie d’Alzheimer.

Contacts
HUG : Service de presse et relations publiques 
presse-hug(at)hcuge.ch / +41 22 372 37 37
CHUV : Service des relations médias
medias(at)chuv.ch / +41 79 556 60 00

Le site internet 
Le site internet www.bhr-suisse.org existe en quatre langues (français, allemand, italien et anglais). Il permet de s’inscrire au registre, de prendre connaissance des dernières actualités qui concernent la recherche sur la maladie d’Alzheimer et propose différents conseils pour maintenir son cerveau en bonne santé.

Le CHUV en bref

Le CHUV est l’un des cinq centres hospitaliers universitaires suisses, aux côtés des hôpitaux de Genève, Berne, Bâle et Zurich. Il poursuit trois missions de base confiées par les pouvoirs publics: les soins, la formation et la recherche.

En 2021, grâce à ses 12'228 collaborateurs-trices, le CHUV a accueilli 51'205 patient-e-s hospitalisé-e-s pour plus de 500'374 journées d’hospitalisation. Il a traité 80’261 urgences, assuré 1'451'300 consultations ambulatoires et accueilli 3’177 naissances. Son budget annuel est de 1.832 milliard de francs.

Afin d’assurer la formation des médecins, le CHUV est étroitement lié à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne. Il collabore également avec les autres institutions universitaires lémaniques (EPFL, ISREC, Institut Ludwig, Université de Genève), les Hôpitaux universitaires de Genève, ainsi qu’avec d’autres hôpitaux, établissements de soins ou institutions, telles la Fédération des hôpitaux vaudois et la Société vaudoise de médecine.

Depuis 2019, le CHUV figure dans le classement des meilleurs hôpitaux du monde, selon le magazine Newsweek.