Votre prise en charge

Voici les différentes étapes de votre prise en charge si vous êtes touché-e par un trouble du rythme cardiaque. Le Service de cardiologie, associé parfois à la chirurgie cardiaque, vous offre une prise en charge efficace.

Etape 1: les consultations

Les consultations du Service de cardiologie accueillent les patient-e-s qui lui sont référé-e-s par des médecins cardiologues, généralistes ou d’une autre spécialité. Ils prennent connaissance de leur historique médical et de leurs symptômes.

Un bilan et un traitement sont établis grâce à différents examens ambulatoires ou sont réalisés lors d'une hospitalisation. Des examens électrophysiologiques sont souvent indispensables pour analyser les troubles du rythme cardiaque, identifier leur origine, les prévenir et les traiter.

Pour certaines arythmies, les cardiologues interventionnels, en collaboration avec les rythmologues, peuvent empêcher les éventuelles complications (par fermeture percutanée de l’auricule gauche). Plus rarement, surtout dans le cadre d’une autre intervention chirurgicale, on peut traiter l’arythmie par la chirurgie cardiaque.

Etape 2: le traitement

Voici la liste des principales techniques pour vous proposer un traitement personnalisé:

  • Traitement des facteurs de risques ou autres causes à l’origine de l’arythmie.
  • Prescription de médicaments qui maintiennent la fréquence cardiaque.
  • En cas de fibrillation et/ou du flutter auriculaire, le Service de cardiologie peut effectuer une cardioversion électrique. Après une courte anesthésie générale, un choc électrique externe est délivré et le rythme cardiaque normal du patient est restauré. Certaines situations peuvent justifier une thermoablation. Ce traitement est aussi utilisé pour éradiquer des foyers à l’origine d'une tachycardie ventriculaire.
  • Pose de stimulateur cardiaque (pacemaker), avec 1, 2 ou 3 électrodes, afin de soigner une bradycardie ou des blocs auriculo-ventriculaires. Un défibrillateur peut aussi être posé. Ce dernier, en plus de sa fonction de stimulateur cardiaque, interrompra un rythme cardiaque trop rapide ou permettra d'effectuer une cardioversion électrique lors d'un épisode de tachycardie ou de fibrillation ventriculaire afin d'éviter une mort subite. Ces opérations sont effectuées dans le Service de cardiologie et parfois en chirurgie cardiaque.
 Dernière mise à jour le 08/05/2019 à 09:50