Pendant l'opération

Faire progresser la chirurgie, c'est remettre en question des pratiques en vigueur depuis des années. Les progrès de l'anesthésie ont également beaucoup pesé dans son amélioration.

Ni drain, ni cathéter

Dans ce cas, il s'agit de diminuer l'appareillage et les drains autour des patient-e-s. Cette simplification facilite aussi la récupération postopératoire.

Une bonne anesthésie

Avec ERAS, une anesthésie très précise est pratiquée. Le nombre de perfusions de liquide est réduit au minimum afin d'améliorer l'état des patient-e-s après l'opération et de leur éviter, notamment, des nausées.

Utiliser la laparoscopie

Avec la laparoscopie, plus besoin d'ouvrir pour opérer dans l'abdomen, le chirurgien se guidant grâce à une caméra. Et qui dit appareillage réduit dit plus petites incisions et par conséquent une plus petite cicatrice. Hors du gain esthétique, c'est également un avantage pour une récupération rapide.

 Dernière mise à jour le 15/05/2018 à 20:07