Centre de médecine intégrative et complémentaire (CEMIC)

Le CEMIC est le Centre de référence des médecines complémentaires au CHUV, dans les domaines des soins aux patient-e-s, de l’enseignement aux professionnel-le-s de santé et de la recherche. Il a notamment pour mission d’intégrer certaines médecines complémentaires en milieu universitaire, afin de mieux soulager les symptômes des patients en lien avec leur maladie ou leur traitement.

La médecine intégrative

La médecine intégrative est une combinaison coordonnée des traitements conventionnels et des médecines complémentaires. Elle se concentre sur la prévention et le maintien de la santé.

Elle offre aux patient-e-s une approche thérapeutique globale, centrée sur l’ensemble de la personne et son projet de soins. Elle met ainsi le patient au centre de sa prise en charge, où il est encouragé à participer à ses propres soins.

Un partenariat fort est créé entre le patient et les professionnel-le-s de la santé. Ces derniers, conscients des risques inhérents à toute démarche thérapeutique, se basent sur des approches scientifiquement validées en termes d’efficacité, tout en étant les moins invasives et moins coûteuses possibles.

Les médecines complémentaires

Les médecines complémentaires regroupent des pratiques qui ne sont pas intégrées dans le système de santé dominant (définition de l’Organisation mondiale de la santé).

Selon une revue de la littérature, environ la moitié des Suisses (49%) ont déjà eu recours au moins une fois aux médecines complémentaires. Les Vaudois sont parmi les plus grands utilisateurs dans le pays, avec 30% qui déclaraient en 2012 avoir eu au moins un soin de ce type dans l’année précédente *.

Pratiquées au CHUV par des soignant-e-s - médecins, infirmier-ère-s, psychologues, physiothérapeutes ou encore aide-soignant-e-s, elles forment un ensemble varié, qui comprend tant des techniques millénaires que des approches relativement récentes.

Le CEMIC offre les soins suivants dans le contexte de l'oncologie et/ou la douleur chronique:

  • acupuncture
  • art thérapie
  • massages thérapeutiques
  • hypnose.

 

Wolf U, Maxion-Bergemann S, Bornhöft G, Matthiessen PF, Wolf M. Use of complementary medicine in Switzerland. Forsch Komplementmed. 2006;13 Suppl 2:4-6. Epub 2006 Jun 26.

Bize R, Rodondi P-Y, Graz B, Sudre P, Brauchli T, Stadelmann S, Riou AS, Burnand B, Paccaud F. Médecines complémentaires dans le canton de Vaud: Recours et offres actuels, principaux enjeux sanitaires et possibilités de réglementation. Lausanne, Institut universitaire de médecine sociale et préventive, 2016 (Raisons de santé 254)

 Dernière mise à jour le 07/05/2019 à 16:51