Chirurgie des malformations

Malformations courantes (suite)

Tétralogie de Fallot

Il s’agit d’une malformation cardiaque congénitale caractérisée par la présence de 4 altérations anatomiques du cœur:

  1. atrésie de la chambre de chasse du ventricule droit et de l’artère pulmonaire
  2. hypertrophie du ventricule droit
  3. aorte à cheval sur le ventricule droit et le ventricule gauche
  4. présence d’une communication inter-ventriculaire (CIV) sous-aortique

La Tétralogie de Fallot est une anomalie congénitale qui peut être corrigée chirurgicalement quelques mois après la naissance avec des très bons résultats postopératoires.

Malformations plus rares

Transposition des gros vaisseaux

La transposition des gros vaisseaux est une anomalie congénitale assez rare qui nécessite un traitement chirurgical. Il consiste en une translocation de l’aorte et de l’artère pulmonaire pour rétablir une anatomie cardiaque correcte. L’intervention se déroule sous circulation extracorporelle et à cœur ouvert.

Tronc artériel

C’est une anomalie congénitale assez rare. Elle se présente comme un seul tronc artériel au départ du ventricule gauche et du ventricule droit (il y a toujours une communication inter-ventriculaire (CIV) associée) et qui donne origine à l’aorte et à l’artère pulmonaire.

La reconstruction chirurgicale à cœur ouvert et sous circulation extracorporelle prévoit la reconstruction d’une artère pulmonaire séparée de l’aorte et la fermeture de la communication inter-ventriculaire pour la séparation de la circulation systémique et pulmonaire.

Ventricule unique

L’anomalie congénitale appelée ventricule unique est assez rare. Il s’agit d’un cœur avec un seul ventricule bien développé, d’habitude le gauche, qui nécessite d’une correction chirurgicale sous circulation extracorporelle.

L’intervention se déroule en deux temps et a, comme but, la dérivation du retour sanguin veineux des veines caves directement dans l’artère pulmonaire. Parfois, l'intervention se déroule en deux temps (stades de Fontan).

Atrésie de l'artère pulmonaire

L’atrésie de l’artère pulmonaire est une rare malformation cardiaque qui affecte la valve pulmonaire. Il s’agit d’une croissance insuffisante ds tissus de la valve et du tronc de l'artère pulmonaire (hypoplasie) ou de la fusion partielle ou totale des feuillets pulmonaires de la valve qui empêchent le passage d’une quantité suffisante de sang.-Le traitement chirurgical de cette anomalie cardiaque est possible, après quelques semaines de vie, par une plastie d'élargissement de la valve pulmonaire et de la racine de l’artère pulmonaire.

Atrésie de la valve tricuspide

L’atrésie de la valve tricuspide est une malformation cardiaque rare caractérisée par l’absence d’une ouverture entre l’oreillette droite et le ventricule droit.

Le traitement chirurgical dépend du degré de la malformation :

  • si la valve tricuspide se présente avec des commissures fusionnées, le traitement consiste à élargir la valve.
  • si la valve tricuspide n’existe pas et le ventricule droit est hypoplasique, la correction chirurgicale consiste à dériver du sang veineux dans l’artère pulmonaire.
 Dernière mise à jour le 06/12/2017 à 19:55