Valves mitrales

Chaque année, de nombreux patients sont opérés au CHUV par notre Service de chirurgie cardiaque pour une plastie ou un remplacement de la valve mitrale.

La valve mitrale peut être sténosée, c'est-à-dire victime d'un rétrécissement progressif de l’orifice de la valve. Du coup, seule une petite quantité de sang peut passer de l’oreillette gauche au ventricule gauche. C'est la conséquence d' un rhumatisme articulaire aigu (RAA).

Il peut également s'agir d'une insuffisance mitrale causée par:

  • un ruhmatisme articulaire aigu (RAA)
  • la dégénération du tissu de la valve
  • une dilatation de l’anneau valvulaire secondaire à un infarctus

Traitement chirurgical

Pour traiter une sténose de la valve mitrale post-RAA, le remplacement à l’aide d’une prothèse biologique ou d’une prothèse mécanique est presque toujours proposé.

Le traitement de l’insuffisance mitrale, par contre, est plutôt conservatif. On essaye toujours de garder la valve native en faisant une plastie. Celapermet de maintenir le tissu sans devoir la remplacer par une prothèse. La plastie la plus commune est caractérisée par la résection d’une partie d’un des deux feuillets valvulaire et par la mise en place d’un anneau autour de la valve, qui permet de «fixer» la réparation et empêche une dilatation ultérieure de l’anneau.

Lorsque la plastie n’est pas indiquée ou impossible, le remplacement de la valve par une prothèse biologique ou mécanique s’impose.

 Dernière mise à jour le 15/11/2017 à 11:00