Aorte thoracique descendante

L'aorte thoracique descendante peut être siège d'un anévrisme (dilatation) qui s'est développé à travers le temps. Elle peut aussi subir une dissection aortique qui correspond à une déchirure dans la paroi de l'aorte survenant brutalement. Les lésions de cette portion de l'aorte peuvent également se produire au cours d' accidents de la circulation ou des chutes d'une hauteur importante.

Traitement chirurgical

Anévrisme

  • Voie ouverte

Les anévrismes peuvent être traités par voie ouverte. On effectue alors une thoracotomie gauche et l'on remplace la portion de l'aorte dilatée par une prothèse vasculaire adéquate. Lors de cette intervention, une machine coeur-poumon branchée au patient, garantit une perfusion adéquate de la partie inférieure du corps pendant le clampage de l'aorte.

  • Voie endovasculaire

Il existe une solution dite endovasculaire. Il s'agit d'un forme récente de traitement des anévrismes aortiques thoraciques. Elle est moins invasive que la chirurgie ouverte. Le traitement endovasculaire utilise un dispositif appelé endoprothèse vasculaire. La prothèse endovasculaire est un tube en tissu synthétique avec une structure de soutien métallique (stent). Lors de l'intervention, elle est placée à l'intérieur de l' aorte thoracique à l'aide d'un tube en plastique souple, fin et long appelé cathéter de pose. La prothèse endovasculaire est placée à l'intérieur de l'aorte thoracique pour renforcer l'aorte et empêcher la rupture de l'anévrisme

Ainsi le cathéter est introduit dans une artère de la cuisse, près de l'aine. Aidé par des techniques d'imageries médicales avancées, le chirurgien guide le cathéter portant la prothèse jusqu'à l'anévrisme à l'intérieur de l'aorte. Une fois la prothèse en position, le chirurgien la déploit et retire le cathéter.

  • Cure hybride

Chez certains patient le traitement endovasculaire simple ne convient pas. Pour ces patients, une cure hybride peut-être proposée. Elle permet dans un premier temps de garantir la perfusion des organes, avant qu'une endoprothèse ne soit posée. L'approche hybride permet un traitement définitif des maladies anévrismales aortiques tout en offrant des risques réduits parr rapport à la chirurgie conventionnelle.

Dissection de l'aorte thoracique descendante

La dissection de l'aorte thoracique descendante quand elle est isolée peut être traitée de manière conservative avec le contrôle de la tension artérielle. En cas de signes de rupture, un remplacement ou une cure par mise en place d'une endo-prothèse devient nécessaire.Cela permet le rétablissement de la continuité interne de la paroi aortique et permet la survie du patient. Une dissection chronique non traitée peut évoluer en anévrisme de l'aorte.

 Dernière mise à jour le 15/11/2017 à 12:56