Descriptif

Unité hospitalière d'addictologie - La Calypso

L'Unité hospitalière d'addictologie La Calypso est une unité cantonale de soins hospitaliers spécialisée pour les personnes souffrant de troubles liés à l'usage non médical de substances psychoactives. Elle propose des projets de soins liés à la réduction des dommages, la réinsertion, la réduction ou l'arrêt des consommations de substances, nécessitant une structure médicalisée d'encadrement 24 heures sur 24.

Elle offre une évaluation médicale, sociale, somatique et psychiatrique, avec une investigation des troubles ou maladies associés. La prise en charge est individualisée et complétée par des activités de groupe et communautaires.

La Calypso travaille en lien avec la Policlinique d'addictologie du Service de médecine des addictions, ainsi que l'ensemble des acteurs du réseau addictologique cantonal et les autres unités hospitalières du Département de psychiatrie. Ce réseau garantit une continuité dans les soins, pendant et après leur séjour.

Direction

Dr Olivier Simon

Dr Olivier Simon

Médecin associé

Dr Victor Leroy

Chef de clinique adjoint
 Yann Fulliquet

Yann Fulliquet

ICUS
Unité hospitalière d'addictologie
La Calypso
Route de Cery 2
1008 Prilly
Tél. +41 21 314 26 69
Fax +41 21 314 32 54

Public/Admission

Tranche d'âge: adulte

Prise de rendez-vous: Les patients doivent être adressés par leur réseau de soins. Chaque demande d'hospitalisation est évaluée afin de garantir la prise en charge la plus adaptée aux besoins de la personne. Si nécessaire, une nouvelle orientation dans le réseau de soins peut être envisagée. Les demandes sont évaluées par les cadres de l'unité qui les priorisent et définissent les délais d'admission.

  • Formulaire pour les professionnels : demande d'admission.
  • Les personnes demandeuses qui n'ont pas de médecin traitant doivent prendre rendez-vous à la Policlinique d'addictologie du Service de médecine des addictions :  contact

Pour qui?

Personnes adultes souffrant de troubles physique ou psychiques liés à l'usage non médical de substances psychoactives (notamment opioïdes et cocaïne) et désireuses d'entrer dans une démarche de soins spécifique nécessitant des soins hospitaliers.
Le séjour hospitalier s'adresse en priorité aux personnes présentant au moins un des critères suivants :

  • Troubles de la santé physique ou psychique concomitants
  • Usage de multiples substances psychoactives
  • Prises de risque sur le plan médical ou social, notamment sur le plan pénal ou sur le plan d'hygiène d'injection
  • Nécessité d'examens de santé physique ou psychique impossibles à réaliser en ambulatoire
  • Isolement social et/ou absence de réseau médical

L'unité peut également répondre à des mandats de placement à des fins d'assistance de la Justice de paix (Plafa, art 44). Dans ce cas, les personnes sous mandat de justice ne sont admises que pendant la durée de la stabilisation relative aux comportements à risque ou à la réduction/arrêt des consommations de substances, et au maximum pour une durée de trois semaines.

Quoi ?

Bilan médical complet
Entretiens médicaux, psychiatriques et infirmiers individuels
Construction du projet de soins personnalisé
-    Entretiens individuels d'évaluation, orientation
-    Information en groupe sur les différentes possibilités de suivi spécialisé
-    Visite de structures d'accompagnement ambulatoires et/ou résidentielles
-    Accompagnement social spécialisé
-    Auriculothérapie
Groupes psycho-éducatifs abordant les thèmes suivants :
-    Motivation au changement
-    Prévention de la rechute
-    Résolution de problème
-    Affirmation de soi, ressources et compétences sociales
-    Gestion des émotions
-    Sensibilisation à l'approche dite des " 12 étapes " (NA/AA)
-    Santé physique et alcool
-    Sommeil
Consolidation du projet de sortie
-    Entretiens de réseau
-    Initiation d'activités ambulatoires
-    Accompagnement social spécialisé
 

Pour en savoir plus

 Dernière mise à jour le 09/07/2020 à 14:04