Etude STOPSTORM

Le premier registre européen des traitements STAR est désormais ouvert !


STOPSTORM accepte désormais les données anonymisées de nos 30 organisations partenaires dans 8 pays européens. Plus tard, nous étendrons ce registre à d'autres centres dans l'UE. L'objectif de STOPSTORM est de recueillir les données de plus de 300 patients dans le registre d'ici 2025. Ces données permettront d'établir l'indication, la sécurité et l'efficacité de STAR dans le traitement de la tachycardie ventriculaire.

Qu'est-ce que le traitement STAR ?
STAR est une technique de radiothérapie non invasive utilisée pour traiter un rythme cardiaque dangereusement rapide, appelé tachycardie ventriculaire ou TV. Une technique de radiothérapie similaire est utilisée depuis une décennie pour traiter le cancer du poumon. L'application de STAR au traitement de la TV est relativement récente et, bien que les premiers résultats soient prometteurs, il reste encore beaucoup à apprendre sur les effets à long terme du traitement.
C'est pourquoi STOPSTORM a créé une base de données européenne afin de mieux comprendre la sécurité et l'efficacité du traitement.

Ce projet a été financé par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 945119.

Pour en savoir plus sur le traitement STAR

Communiqué: qu'est-ce que l'étude européenne STOPSTROM menée au CHUV?

Le Service de cardiologie du Département Cœur-Vaisseaux et le Service de radio-oncologie du Département d’Oncologie collaborent sur un projet de recherche clinique à échelle européenne, baptisé STOPSTORM*, dont le CHUV est précurseur.

 Dernière mise à jour le 07/12/2022 à 16:43