La Biobanque génomique du CHUV

Créée par le CHUV et l’UNIL en 2013 sous le nom de Biobanque institutionnelle de Lausanne (BIL), la Biobanque génomique du CHUV (BGC) constitue un réservoir d’échantillons biologiques, génétiques et de données cliniques des patient-e-s du CHUV ayant accepté d’y participer. Elle constitue ainsi une ressource de premier ordre permettant d’effectuer des recherches pour de nouvelles thérapies ou des mesures préventives. Elle favorise également les nouvelles orientations que sont les approches en médecine génomique et médecine de précision.

Pour participer à la Biobanque, un-e patient-e doit accepter:

  • que ses données de santé et échantillons biologiques collectés durant les soins (consultations ambulatoires et hospitalisations) soient conservés, transmis et utilisés à des fins de recherche de manière codée ou anonymisée.
  • de donner un échantillon de sang de 7.5 mL pour la BGC.

Les échantillons sont conservés sous forme codée et sécurisée dans les congélateurs dédiés du CHUV. Les conditions d’accès aux échantillons, leur utilisation et leur transmission, sont détaillées dans le règlement de la Biobanque. Les échantillons de la BGC sont accessibles aux chercheurs-euses, dans le respect des conditions établies par les lois en vigueur, et par la Commission cantonale d’éthique de la recherche sur l’être humain compétente.

Le prélèvement et les analyses effectués pour la recherche ne sont en aucun cas facturés. Ils n’entraînent donc aucun frais supplémentaire pour le/la patient-e ou son assurance.

La BGC a reçu deux labels de la Swiss Biobanking Platform:

  • le label Vita, qui témoigne de sa conformité avec les exigences éthiques et légales
  • le label Norma, qui garantit la conformité avec les bonnes pratiques en matière de biobanque.

 

 Dernière mise à jour le 08/07/2020 à 13:40