Pertes de grossesses (fausses couches) à répétition

Des pertes de grossesses successives sont souvent des événements difficiles à vivre pour les femmes et leur partenaire. Au sein de notre unité, nous proposons des investigations pour tenter d’en comprendre les causes, ainsi qu’un accompagnement médical et psychologique spécifique lors d’une prochaine grossesse.

  • A partir de quand parle-t-on de pertes de grossesses à répétition ?
    Environ 20% des grossesses se terminent précocement. On parle de fausse couche, d’avortement spontané ou de perte de grossesse précoce quand une grossesse s’arrête avant 22 semaines de grossesse.
    A partir de deux à trois fausses couches, de suite ou non, on parle de pertes de grossesses à répétition. Ce problème concerne environ 1 à 5% des couples
     
  • Quelle en est la cause ?
    De multiples facteurs peuvent être à l’origine de ce problème. Pour 30 à 50% des couples, les causes restent inconnues, même après des investigations.
     
  • Quand est-on plus à risque ?
    Le risque augmente avec l’âge de la femme. Il dépasse 60% à l’âge de 43 ans. L’âge biologique de la femme augmentant, les ovocytes sont plus susceptibles de présenter des anomalies chromosomiques dans leur noyau fécondé, ce qui fait qu’il y a davantage d’embryons non-viables.
     
  • Que peut-on y faire ?
    Nous conseillons aux couples de ne pas se décourager. Les chances d’obtenir une naissance lors d’une prochaine grossesse sont en effet toujours plus élevées que le risque de revivre une fausse couche, quel que soit le nombre de pertes de grossesse survenues auparavant.
     
  • Quelles investigations ?
    Au sein de notre unité spécialisée, des investigations adaptées à chaque couple sont proposées. Ces différentes investigations sont expliquées en détail lors de votre première consultation. Si une cause est identifiée, un traitement peut être proposé.

Programme "Tender Loving Care"

Nous proposons un service de soutien médical et psychologique appelé "Tender Loving Care":

Dès que le test de grossesse est positif et jusqu’à la 12e semaine de grossesse environ, notre unité propose une consultation, environ chaque 2 semaines, avec un-e médecin spécialiste de la fertilité, des contrôles échographiques et un accompagnement psychologique spécifique.

Ce type de soutien a démontré qu’il augmente les chances de mener une grossesse à terme, même dans les cas où la cause des pertes de grossesses n’a pas pu être identifiée.

Vous souhaitez bénéficier de ce programme ?
Contactez-nous pour une première consultation afin d’aborder toutes vos questions et discuter des différentes possibilités d’investigation et de traitement.

 

Contact

Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique
Maternité du CHUV
Av. Pierre-Decker 2
1011 Lausanne
Tél. +41 21 314 32 76
Fax +41 21 314 32 74
 Dernière mise à jour le 16/09/2022 à 16:00