Descriptif

Service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé (SUPAA)

Le Service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé (SUPAA) est un service spécialisé qui a pour mission de garantir les soins, l'enseignement et la recherche dans le domaine de la psychiatrie de la personne âgée. Ce mandat lui est confié par le Département de la santé et de l'action sociale. Il est dirigé par le Professeur Armin von Gunten.

Le SUPAA remplit cette mission en s'appuyant sur :

  • le partage d'expériences et les modèles d'intervention en psychiatrie de la personne âgée développés dans le canton de Vaud,
  • les connaissances spécifiques acquises et développées par d'autres services et sociétés compétents en psychiatrie du sujet âgé,
  • les recommandations édictées en 1996, 1997 et 1998 par les trois Conférences de consensus (Lausanne Technical Consensus Statements on the Psychiatry of the Elderly) organisées par le SUPAA, sous l'égide de la Section de psychiatrie gériatrique de l'Association mondiale de psychiatrie et du Département des troubles mentaux et abus de substances de l'Organisation mondiale de la santé (OMS),
  • les exigences de l’ISFM/FMH pour la formation dans la sous-spécialité en psychiatrie et psychothérapie de la personne âgée.

Au cours de ses six décennies d'existence, le SUPAA a diversifié ses structures et modalités d'interventions, dans le but d'améliorer constamment ses prestations cliniques et le maintien d'une continuité optimale des soins, son enseignement et ses recherches. Il a ainsi développé des structures intermédiaires (un hôpital de jour), ambulatoires (des consultations générales de psychiatrie de l'âge avancé, la participation aux consultations de la mémoire, la psychiatrie interventionnelle trans-âge), des consultations de liaison en psychiatrie de l'âge avancé au CHUV, dans les hôpitaux régionaux du nord et de l’ouest vaudois et dans les EMS, ainsi que les équipes mobiles.

Direction

Prof. Armin von Gunten

Prof. Armin von Gunten

Chef de service

Mme Nathalie Beauzée

Adjointe à la Direction des soins de département, SUPAA

M. Christian Culillas

Administrateur
Service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé
Route de Cery 60
1008 Prilly
Tél. +41 21 314 31 11

Offre

Le service regroupe:

Hospitalisation

Région centre

l'Hôpital psychiatrique de l'âge avancé
- l'Unité des troubles affectifs et psychotiques (Libra)
- l'Unité des troubles de psychiatrie organique (Pyxis)
- l'Unité mixte des troubles de psychiatrie organiques et fonctionnels (Mensa)
   

Région nord

- l'Unité d'hospitalisation de la personne âgée
   

Région ouest

- l'Unité d'hospitalisation de la personne âgée
   

Consultations

Région centre


Région nord


Région ouest

 

Le projet CareMENS

Le projet CareMENS vise le maintien de l’autonomie et la qualité de vie des personnes âgées fragilisées par des troubles cognitifs, comportementaux et/ou psychologiques. Il a été initié en 2020 par le Centre Leenaards de la Mémoire et le Service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé (SUPAA) du CHUV.

Ce projet a été sélectionné par Promotion Santé Suisse dans le cadre du cycle de soutien 2019 de projets de «Prévention dans le domaine des soins» dans le champ de la santé psychique. Il vise à préserver l’autonomie et la qualité de vie des personnes âgées avec un trouble neuro-cognitif (TNC) à un stade débutant en proposant un nouveau modèle de soin.

Pour en savoir plus 

 

Consultations de la mémoire

Le SUPAA collabore étroitement avec le Centre de la mémoire du CHUV du secteur sanitaire Ouest.

La consultation offre :

une évaluation de base servant à établir ou exclure un diagnostic de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence, une réévaluation est proposée selon indication, une aide psychologique, une consultation psychopharmacologique pour les traitements procognitifs (indication, efficacité, effets secondaires), une activité de recherche continue.

 

Section de recherche

Responsable : Pr. Armin von Gunten
- le Groupe de recherche "Neuropsychiatrie et déterminants prémorbides"
- le Groupe de recherche «Neuropsychiatrie et biomarqueurs» (Pr J Popp)
- CAMpsyN : Centre for Clinically Applicable Mathematical Psychiatric Neuroscience (Dr P Kloucek)

 

Psychiatrie interventionnelle

Responsables: Pr. Armin von Gunten et Dr Jean-Frédéric Mall
La psychiatrie interventionnelle comprend principalement la connaissance et l’application des méthodes de traitement interventionnelles de la stimulation et de la modulation cérébrales qui, sur la base de données probantes, se sont avérées efficaces dans des cas de maladie psychiatrique. Ces méthodes viennent compléter les traitements standards actuels en psychiatrie et psychothérapie. Il s’agit principalement des méthodes de la thérapie électroconvulsive (ECT) et de la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS). Actuellement, le SUPAA offre l’ECT à l’ensemble des patients - tous âges confondus - pouvant potentiellement bénéficier de cette technique (dans les cas de dépression sévère, catatonie, risque suicidaire élevé, ...).

LE SUPAA, CENTRE COLLABORATEUR DE L’OMS DEPUIS 1997

Depuis 1997, le Service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé (SUPAA) du CHUV est désigné Centre collaborateur pour la psychiatrie de l’âge avancé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors que le SUPAA est l’unique référent mondial dans cette spécialité, l’OMS lui a renouvelé sa confiance jusqu’en 2019.

Le SUPAA a notamment joué un rôle clé dans de nombreux projets tels que :

  • l’obtention d’un consensus sur les missions liées à la psychiatrie de l’âge avancé. Pour ce faire, il a organisé trois conférences de consensus en 1996, 1997, 1998 (Lausanne Technical Consensus Statements on the Psychiatry of the Elderly) ;
  • la création de « fact sheets » de références diffusées par l’OMS. La dernière, publiée en 2013, se réfère à la dépression ;
  • la contribution au World Health Report 2015 (pas encore publié) ;
  • la sensibilisation et la diffusion d’informations relatives à la psychiatrie de l’âge avancé dans des pays où cette spécialité est encore peu développée. Pour exemple, un projet en cours au Brésil dont le but est de créer un programme de formation pour le personnel soignant.

> Pour en savoir plus

Prise en charge et traitement des personnes atteintes de démence

Les pathologies démentielles sont extrêmement fréquentes chez les personnes âgées. Les professionnels de la santé sont fort nombreux à avoir des contacts avec ces malades ou à s’en occuper.

Les directives pour la prise en charge des personnes atteintes de démence éditées par l’Académie suisse des sciences médicales, dans le cadre de la stratégie nationale en matière de démence, sont à recommander aux professionnels de la santé s’occupant de patients ou de proches de patients avec une pathologie démentielle. Ces nouvelles directives médico-éthiques sont conçues comme un guide pratique pour la prise en charge et le traitement des personnes atteintes de démence indépendamment des lieux de prise en charge.

 Dernière mise à jour le 14/06/2021 à 13:06